Expulsions : Leonarda n'est pas un cas isolé

  • A
  • A
Expulsions : Leonarda n'est pas un cas isolé
Les expulsions de mineurs sont interdites en France. Il y pourtant eu 44 l'an dernier.@ MAXPPP
Partagez sur :

LE CHIFFRE - 44 mineurs ont été expulsés en 2012. Parmi eux, 35 étaient scolarisés en France.

L'actu. Pour les défenseurs des mineurs sans-papiers, Leonarda est l'arbre qui cache la forêt. Cette jeune Kosovare de 15 ans, expulsée avec sa famille début octobre, et dont la situation suscite la polémique au sein même du gouvernement, n'est pas un cas isolé. Europe 1 a enquêté sur les expulsions de mineurs, liées à celles de leurs parents.


Le chiffre. L'an dernier, il y a ainsi eu 44 mineurs expulsés du territoire français, selon les données du réseau Éducation sans Frontières (RESF). 35 d'entre eux étaient en âge d'être scolarisés.

Mais la plupart de ces expulsions n'ont pas été médiatisées. La dernière est d'ailleurs très récente. Khatchit, un jeune lycéen arménien qui vivait en France depuis un peu pus de 3 ans, a été expulsé samedi dernier. Arrêté fin septembre, il a été conduit une première fois à l'aéroport. Mais là, une trentaine de ses amis ainsi que des enseignants se sont mobilisés. Ils ont convaincu les passagers du vol de soutenir le jeune Arménien. L'expulsion a donc été repoussée de deux jours.

Des soutiens. Malgré l'expulsion du jeune homme, ses camarades de lycée tiennent à se faire entendre, appuyés par Maximilian Raguet, président du syndicat lycéen FidL. "Quand vous embarquez un lycéen sans forme de procès dans un avion vers l'Arménie, on trouve qu'il y a un manque d'humanité du gouvernement. On se demande comment un gouvernement de gauche peut encore expulser des lycéens ou des jeunes filles en allant les chercher dans des autocars. Nous, ça nous paraît inconcevable. Quand les gamins sont scolarisés ici, ils ont vocation à rester. Point barre", dénonce-t-il au micro d'Europe 1.

Une soixantaine de mineurs menacés. Et des Leonarda ou des Khatchit, il y en a encore beaucoup en France. Selon RESF, une soixantaine de mineurs risquent actuellement l'expulsion parce que leurs parents sont sous le coup de procédures de reconduite à la frontière.

>> A LIRE AUSSI

• L'INFO - Une ado arrêtée et expulsée pendant une sortie scolaire
 • LA POLEMIQUE - Les versions divergent
• DECRYPTAGE - Expulsion de Leonarda : que dit le droit ?
• TEMOIGNAGE - Leonarda : "j'avais honte et j'étais en colère"
• POLITIQUE - Expulsion de Leonarda : Valls isolé
• ZOOM - Une enquête pour quoi faire ?
• DERNIÈRE MINUTE - Valls lance une enquête
• REACTION - Ayrault prend des engagements