Expulsion de Najlae: La préfecture se justifie

  • A
  • A
Partagez sur :

La préfecture du Loiret a assuré mardi que l'expulsion de Najlae, une lycéenne marocaine de 19 ans, avait été menée "dans des conditions régulières". "Il n'y a pas de problème juridique", "la loi a été appliquée", a affirmé le secrétaire général de la préfecture, Michel Bergue. Il a expliqué que la reconduite avait été "rapide" car la jeune fille âgée de 19 ans "avait ses documents de voyage et qu'il y avait un vol" à destination du Maroc.