Expulsion de Leonarda : une enquête pour quoi faire ?

  • A
  • A
Expulsion de Leonarda : une enquête pour quoi faire ?
Face à la polémique, Manuel Valls a lancé une enquête administrative pour faire la lumière sur les conditions de l’expulsion de Léonarda.@ MAXPPP
Partagez sur :

Face à la polémique, Manuel Valls a lancé cette procédure. Elle ne servira "à rien", assure une avocate.

L’INFO. Le gouvernement tente d’éteindre l’incendie. Devant l’émotion suscitée par l’expulsion d’une collégienne kosovare, âgée de 15 ans, mercredi dans le Doubs, Matignon a annoncé mercredi l’ouverture d’une enquête administrative afin de "vérifier si l'ensemble des règles ont été respectées". François Hollande a lui-même fait savoir qu’il voulait "y voir plus clair avant de commenter les faits". Jean-Marc Ayrault a assuré que les résultats de l'enquête seraient connus "dans 48 heures" et a promis que "s'il y a eu faute", l'arrêté d'expulsion sera annulé.

>> A LIRE AUSSI : Une ado arrêtée et expulsée durant une sortie scolaire

Manuel Valls assume. Concrètement, la préfecture du Doubs va transmettre aux enquêteurs le dossier de la famille de Leonarda pour vérifier la régularité de cette reconduite à la frontière. Une régularité dont ne doute pas Manuel Valls. Le ministre de l’Intérieur a expliqué mercredi, en marge d’un déplacement à Lorient, que l’expulsion de Leonarda, dont le car scolaire a été stoppé pour permettre son interpellation, s’est "déroulée dans le respect du droit, dans le respect des personnes".  

>> A LIRE AUSSI : Valls justifie l'expulsion de Léonarda

Une enquête qui ne servira "à rien". Pour Me Ahlem Nessah, avocate spécialisée dans le droit des étrangers, l’enquête administrative diligentée par Matignon "a juste pour finalité de rassurer l’opinion publique". Selon cette avocate contactée par Europe1.fr, cette enquête ne sert "strictement à rien". Elle ne fera que confirmer la légalité de l’expulsion "puisqu’une décision de justice a été rendue en ce sens" suite au rejet de la demande d’asile effectuée par la  famille, estime Me Ahlem Nessah. Pour l’avocate, même si l’enquête administrative révélait des irrégularités, le retour en France de la famille de Leonarda serait de toute façon "inimaginable".

>> A LIRE AUSSI : Peillon demande "qu'on sanctuarise l'école"

L'autre enquête. Pour sa part, Dominique Baudis, le défenseur des droits, s'est autosaisi de cette question après avoir obtenu l'accord de la famille de l'adolescente. Il auditionnera toutes les personnes concernées avant de formuler éventuellement des recommandations d'ici à quelques semaines. Mais il n'y aura pas de sanction possible contrairement à l'enquête administrative.

A LIRE AUSSI

• L'INFO - Une ado arrêtée et expulsée pendant une sortie scolaire
• POLEMIQUE - Une expulsion, plusieurs versions 
• REACTION - Leonarda veut rentrer en France
• POLITIQUE - Valls justifie l'expulsion de Léonarda, le PS choqué
• REACTION - Expulsions : la colère d'Amnesty