Explosion du tabac de contrebande

  • A
  • A
Explosion du tabac de contrebande
Selon des informations Europe1, la douane a saisi pour 11 millions d'euros de trafic de tabac en 2011.@ MAXPPP
Partagez sur :

INFO E1 - La douane a saisi pour 11 millions d'euros de trafic de tabac en 2011.

Le trafic de tabac n'a jamais autant rapporté à l'Etat. L'an dernier, la Douane a saisi 450 tonnes de tabac de contrebande pour une valeur totale de onze millions d'euros. En 2011, les saisies de cigarettes de contrebande ont ainsi augmenté de 33%, révèle Europe1. La ministre du Budget, Valérie Pécresse devrait présenter ces chiffres jeudi.

40 tonnes arrivent à Roissy

Sur ces 450 tonnes, une quarantaine arrive en France par voie postale. Afin de contrôler les colis, les douanes ont mis en place une structure spéciale à l'aéroport de Roissy, dans un immense bâtiment qui appartient à la Poste.

Il s'agit de la plateforme nationale par laquelle transitent tous les colis inférieur à deux kilos. Ils proviennent de l'étranger, aussi bien par train ou par bateau. Chaque jour, une quinzaine de douaniers ouvrent 2.000 paquets, choisis en fonction de leur forme et de leur provenance.

Des cartouches en provenance de Moldavie et d'Israël

Le plus souvent, les cartouches de cigarettes arrivent de Chine et d'Afrique. Ces derniers temps, elles proviennent surtout de Moldavie et d'Israël. En passant commande sur Internet, les consommateurs payent trois fois moins cher que chez le buraliste.

Il existe cependant un risque à commander ses cigarettes directement sur la Toile, explique une inspectrice des Douanes au micro d'Europe1, car quand un colis est intercepté, le nom du destinataire est systématiquement enregistré. "C'est sûr qu'on ne va pas embêter quelqu'un qui achète une cartouche pour sa consommation personnelle. On va s'intéresser à ceux qui font du trafic, c'est-à-dire qui en vivent, qui font des achats pour ensuite les revendre", détaille l'inspectrice.

Et certains ne sont vraiment pas discrets : ils se font envoyer un colis chaque jour. Depuis cinq ans, ce microtrafic prend des proportions impressionnantes : l'an dernier, 10 tonnes de tabac ont été saisies dans cet entrepôt de Roissy.