Evasion fiscale chez HSBC : des noms de personnalités rendus publics

  • A
  • A
Evasion fiscale chez HSBC : des noms de personnalités rendus publics
@ REUTERS
Partagez sur :

ÉVADÉS FISCAUX - Le quotidien Le Monde a eu accès à la liste des clients HSBC soupçonnés de fraude.

L'info. L'enquête sur l’incitation à l'évasion fiscale organisée par la banque HSBC progresse, selon les informations du Monde. Le quotidien a en effet pu consulter les premiers éléments de l'enquête menée par le justice française. Et livre le nom de plusieurs personnalités figurant sur cette liste. Dont le chef étoilé Paul Bocuse, l'ex-président du CRIF Richard Prasquier et un champion du monde 1998 encore inconnu.Le Monde souligne par ailleurs que la plupart des ces personnalités ont déjà régularisé leur situation.

12.04.Bandeau.Argent.euro.mallette.fortune.business.reuters.460.140

© REUTERS

La liste Falciani à l'origine du scandale. La banque HSBC s'est retrouvé dans le viseur de la justice après qu'un de ses anciens informaticiens travaillant à Genève, Hervé Falciani, a révélé en 2008 détenir un fichier interne listant les noms de près de 3.000 comptes non déclarés et détenus par des Français. Après avoir transmis cette liste à la justice française, ce lanceur d'alerte s'est lui-même retrouvé poursuivi par la justice suisse. Cinq années plus tard, l'enquête française commence à porter ses fruits.

Près de 3.000 noms dont une soixantaine de personnalités. On savait déjà que le préfet Jean-Charles Marchiani et le gestionnaire de fonds Patrice de Maistre, impliqué dans l'affaire Bettencourt, étaient concernés. Mais la liste ne cesse de s'allonger. Parmi les commerçants, chirurgiens, avocats, comédiens, chanteurs, antiquaires et sportifs dont le nom figure sur cette liste, le quotidien Le Monde en a isolé cette fois une soixantaine... Et pas des moindres : en voici les principaux.

- Ils sont résidents fiscaux en Suisse. Etant fiscalement domiciliés en Suisse, ces derniers sont "en règle" avec l'administration fiscale. C'est notamment le cas du footballeur Christian Karembeu ou encore d'Alain Afflelou.

- Ils affirment avoir hérité d'un compte. Le cinéaste Cédric Klapisch, l'avocat Michel Tubiana ou Richard Prasquier, ex-président du Conseil représentatif des institutions juives de France (CRIF), affirment y figurer car leurs parents y avaient ouvert un compte pour eux. C'est également le cas de Gérard Miller. Tous ont accepté de répondre aux questions du Monde et affirment que leur cas a été régularisé.

- Ces mystérieux individus qui n'ont pas donné d'explications. D'autres n'ont pas livré d'explication mais les enquêteurs français ont des informations bien détaillées sur un "champion du monde en 1998, titulaire d'1,6 million d'euros chez HSBC, de même que sur deux monstres sacrés du cinéma français, un humoriste star, une vedette de la chanson, une ancienne Miss France. Et enfin un sénateur UDI". Sans oublier que l'enquête a repéré les noms de très nombreux "employés HSBC" qui pourraient se révéler n'être que des prête-noms. Seul nom révélé pour cette catégorie de client, celui du cuisinier Paul Bocuse, détenteur d'un compte non-déclaré garni de 2,2 millions d'euros. Ce dernier plaide l'étourderie. 

27.01.Bandeau.HSBC.Reuters.460.110

© REUTERS

La banque HSBC plus complice que victime ? Au-delà des noms repérés par les enquêteurs, ces derniers tentent de répondre à une question : la banque HSBC a-t-elle sciemment incité ses clients à frauder le fisc et les a-t-elle aidé dans leurs manœuvres frauduleuses ? A priori oui, selon les enquêteurs cités par Le Monde : "la banque propose de façon systématique diverses mesures de contournement en vue d'échapper à l'impôt. Pire encore, la banque propose même ses services pour la constitution de la société".

sur le même sujet, sujet,

FRAUDE - La justice enquête sur les fichiers HSBC

CONCILIANT - La France fait la paix avec les paradis fiscaux

ETATS-UNIS - Amende record pour HSBC

ZOOM - Qui sont les 11.000 évadés fiscaux repentis ?