Éthylotest : 4 pharmacies arnaquées

  • A
  • A
Éthylotest : 4 pharmacies arnaquées
Quatre pharmaciens des Vosges ont été piégés par une société d'Ile-de-France qui leur a vendu des éthylotests qui ne sont jamais arrivés.@ MAXPPP
Partagez sur :

Dans les Vosges, des professionnels se sont laissés abuser par une société francilienne.

L’Ordre des pharmaciens de Lorraine appelle à la vigilance. Au moins quatre officines des Vosges ont été victimes d’une arnaque à l’éthylotest. En pleine pénurie de cet accessoire obligatoire dans les boîtes à gants depuis le 1er juillet, les pharmacies ont répondu à une offre provenant d’une société de Seine-Saint-Denis.

"Suite à leur mailing, j’ai commandé 10.000 éthylotests pour un montant d’un peu plus de 9.400 euros le 21 juin. J’ai immédiatement effectué un virement bancaire. La somme a été débitée le jour même", explique à L’Est Républicain l’un des pharmaciens. Mais, la livraison prévue dans la première quinzaine de juillet n’a jamais été honorée. Pire encore : la société n’existait plus.

"Aujourd'hui, il n'y a plus de stock"

L’avocat de la directrice de la pharmacie reconnaît que l’arnaque était visiblement bien montée. "Même en faisant vraiment attention, on ne pouvait trouver qu’une faute d’orthographe dans le descriptif", résume Me Jean-François Fouqué.

La présidente de l’Ordre des pharmaciens de Lorraine a reconnu qu’ils sont "effectivement énormément sollicités par fax, mails" pour des commandes d’éthylotests. Mieux vaut "se méfier, ne pas commander", assure-t-elle, en rappelant qu'"aujourd’hui il n’y a plus de stock".