Et si vous faisiez don de vos cadeaux ?

  • A
  • A
Et si vous faisiez don de vos cadeaux ?
30% des internautes français ont indiqué en 2011 avoir revendu au moins une fois un cadeau de Noël.
Partagez sur :

Deux organisations humanitaires proposent de recueillir les cadeaux qui déplaisent.

A Noël, vous avez reçu un pull à carreaux de votre tante qui est trop grand ou bien le dernier disque d'Amy Winehouse qui est déjà dans votre discothèque. Conséquence : soit l'objet prend la poussière dans votre placard, soit vous le revendez sur la toile. Cette année, deux organisations humanitaires, Oxfam et la Chaîne de l'espoir, offrent une autre solution : le don. Un geste altruiste.

"Une deuxième vie"

Oxfam, cette confédération qui regroupe quatorze organisations dans 98 pays qui agissent contre la pauvreté, propose de recueillir vêtements, livres, CD ou DVD dans ses boutiques. "Les recettes des magasins Oxfam financent directement les activités de mobilisation et de plaidoyer de l'association tout en contribuant à son indépendance", précise l'ONG dans un communiqué publié lundi. "Donner un livre, ou une veste à Oxfam France, c'est lui donner une deuxième vie. Acheter un DVD ou un pantalon, c'est consommer autrement tout en transformant l'acte et le plaisir de l'achat en action citoyenne et solidaire".

Déductibles d'impôts

Le leitmotiv est le même du côté de l'association "La Chaîne de l'Espoir" qui s'occupe des enfants malades ou condamnés dans leur pays faute de soins. Les cadeaux délaissés peuvent ainsi être déposés dans un des magasins Happy Cash (chaîne spécialisée dans l'achat-vente de produits d'occasion). Une expertise est réalisée sur l'objet puis il est remis en vente au profit de l'association.

L'opération se veut également bénéfique pour les donateurs. "Le don de cet objet étant en réalité un don en nature, La Chaîne de l'Espoir délivre un reçu fiscal au donateur de l'objet", qui lui permet de déduire 75% de la valeur de l'objet de son impôt sur le revenu.

50% de "web-vendeurs" en plus

Les associations ont voulu réagir à l'empressement des reventes de cadeaux constatées sur la toile dès samedi. Sur le site d'e-commerce PriceMinister, on constate une augmentation de 50% des mises en vente par rapport à l'an dernier au moment de l'année, soit environ 3 millions de vendeurs.

D'après une étude de Voici/PriceMinister, près de 30% des internautes français ont indiqué en 2011 avoir revendu au moins une fois un cadeau de Noël contre 20% l'an dernier. En majorité, les personnes interrogées disent être d'accord avec le fait que revendre des cadeaux sera de moins en moins choquant.