Et les villes les plus endettées sont…

  • A
  • A
Et les villes les plus endettées sont…
Leur dette@ MAXPPP
Partagez sur :

Saint-Etienne, Marseille et Argenteuil, selon un classement établi par le JDD.

Saint-Etienne, Marseille, Argenteuil : tel est le malheureux trio de tête des villes françaises de plus de 100.000 habitants les plus endettées, selon un classement effectué par le Journal du Dimanche.

Le journal, qui a calculé le poids de la dette par habitant pour l'année 2010 à partir de chiffres du ministère des Finances, affirme que la dette des trois premières villes du palmarès dépasse 2.000 euros par habitant : 2.158 euros pour Saint-Etienne, 2.118 pour Marseille et 2.026 pour Argenteuil.

Perpignan, Montreuil, Reims, Tours, Grenoble, Rouen et Nîmes complètent ce triste palmarès avec une dette respectivement située entre 1.999 et 1.386 euros par habitant.

Le poids des emprunts toxiques

Cet endettement "fulgurant" des villes est la conséquence "d'emprunts toxiques distribués par des banques peu scrupuleuses, à la naïveté de certains élus et à des projets trop ambitieux", explique le journal, qui affirme que le surcoût pour l'ensemble des contribuables serait de 6 ou 7 milliards d'euros.

La gestion financière de ces communes a notamment été très hasardeuse, ces dernières ayant contracté des emprunts aux conditions souvent fantaisistes et aujourd’hui qualifiés de "toxiques". Leurs taux d'intérêt variables évoluent notamment en fonction du cours du franc suisse, du baril de pétrole ou encore des écarts de taux d’intérêts.

Des conditions qui n’ont pas dérangé ces villes de plus de 100.000 habitants, pourtant dotées d’importantes équipes comptables, à la différence des petites communes.

Une soixantaine de mairies ont appelé à l’aide

D'après la Cour des Comptes, une soixantaine de mairies ont saisi le médiateur désigné par le gouvernement pour renégocier leurs prêts. Vendredi, François Fillon a d'ailleurs annoncé le déblocage de trois milliards d'euros sous forme de prêts pour aider les collectivités locales à boucler leurs financements pour 2011.