Espionnage : Besancenot gagne contre Taser

  • A
  • A
Espionnage : Besancenot gagne contre Taser
@ MaxPPP
Partagez sur :

L'ex-distributeur du Taser a été condamné pour avoir espionné l’ancien candidat à la présidentielle.

L'ex-distributeur du Taser, SMP Technologies, Antoine Di Zazzo, a été condamné à 15 mois avec sursis et 10.000 euros d'amende dans l’affaire qui l’oppose à Olivier Besancenot. L’ancien candidat trotskyste à la présidentielle avait été espionné en 2007 et 2008 en raison de ses prises de position contre le Taser, notamment pour avoir assuré que le revolver électrique a tué aux Etats-Unis. Des peines allant de deux mois avec sursis à un an avec sursis ont été prononcées à l'encontre des neuf autres prévenus, détectives, policiers à la retraite ou en activité.