ERDF maintient et justifie la sanction

  • A
  • A
ERDF maintient et justifie la sanction
@ MAXPPP
Partagez sur :

INFO E1 - L'entreprise justifie sa sanction pour la "sécurité de ses clients".

ERDF menace toujours de licencier le jeune salarié qui avait refusé de couper le courant à plusieurs foyers modestes, allant à l'encontre des directives de sa hiérarchie.

L'agent n'avait "humainement" pas pu procéder aux coupures demandées par sa direction, compte tenu de la précarité de certaines familles visitées. Il avait notamment évoqué le cas d'une femme seule vivant avec ses cinq enfants dans un logement extrêmement insalubre. Une décision qui lui vaut aujourd'hui d'être menacé de renvoi.

Des conséquences dramatiques

Pour se justifier, ERDF explique qu'elle condamne plus le mensonge que l'acte. En effet, le technicien avait indiqué avoir effectué les interventions demandées dans le système d'information de l'entreprise. "Ce qui est grave, c'est de nous avoir indiqué qu'il l'avait bien fait", explique Gérard Matencio, le directeur d'ERDF.

Selon Gérard Matencio, c'est "la sécurité des clients" qui justifie le maintien de la sanction. "Imaginez qu'un intervenant qui fait des travaux dans un appartement nous demande s'il y a le gaz ou l'électricité, et on lui répond "non on l'a coupé", je vous laisse imaginer les conséquences", explique-t-il au micro d'Europe 1.

La direction se dit étonnée que l'employé n'ait auparavant jamais fait part à sa hiérarchie de ces conditions de grande précarité auxquelles il a été confronté.

Mais selon la CGT, l'entreprise ne laisse en réalité aucune marge de manœuvre à ses agents. Elle soutient le jeune technicien, contre une sanction "pour l'exemple". Selon lui, l'acte reproché au salarié s'avère en fait monnaie courante.