En guerre contre le délit de polygamie

  • A
  • A
En guerre contre le délit de polygamie
@ MAXPPP
Partagez sur :

Le sénateur Nicolas About a déposé une proposition de loi pour protéger femmes et enfants.

"Il faut changer la situation", assure le président du groupe Union Centriste du Sénat, Nicolas About. Il a déposé mardi une proposition de loi visant à créer "un délit de polygamie, d'incitation à la polygamie, avec circonstances aggravantes pour fraude aux aides sociales".

Concrètement, le sénateur souhaite renforcer le délit de polygamie déjà existant aujourd’hui en France. Il désire qu’il ne soit plus limité aux unions officielles devant le maire, mais également aux mariages religieux ou traditionnels.

"Les victimes sont les femmes et les enfants", explique-t-il :

20.000 familles touchées

La proposition comporte "un volet incitatif" afin de "protéger les femmes à condition qu'elles acceptent de reconnaître devant le juge leur statut de victime de la polygamie et manifestent une volonté expresse de s'engager dans un processus d'intégration". Car "nous ne pouvons rester insensibles à cet abus de vulnérabilité", estime le sénateur.

20.000 foyers en France seraient concernés par la polygamie, "bien qu'elle soit interdite", explique Nicolas About en s’appuyant sur une étude réalisée en mars 2006.

Cette proposition de loi intervient alors que la garde à vue de Lies Hebbadj, un homme soupçonné de polygamie par le ministre de l'Intérieur Brice Hortefeux et dont une des compagnes a été verbalisée pour conduite avec un niqab, a été prolongée de 24 heures mardi à Nantes.