En grève pour sauver leur patron

  • A
  • A
En grève pour sauver leur patron
Les salariés de SCA Packaging France à Fegersheim se sont mis en grève depuis lundi pour le licenciement de leur patron.@ MAXPPP
Partagez sur :

Les salariés d’une usine du Bas-Rhin protestent contre le licenciement de leur directeur.

Les 101 salariés de l’usine SCA Packaging France de Fegersheim, dans le Bas-Rhin, ont entamé lundi un mouvement de grève. Non pas pour défendre leurs emplois, mais pour soutenir leur patron. Car Patrick Béranger a été congédié.

Licencié pour un accord avec les syndicats

Ce licenciement intervient après la signature entre les syndicats et la direction de l’usine alsacienne d’un accord d’intéressement. Problème : il a été présenté à la direction générale dans un second temps. C’est ce que reproche le président de SCA Packaging à Patrick Béranger.

L’accord en lui-même n’a pas été remis en cause. Mais la direction a notifié au directeur de l’usine son licenciement avec effet immédiat en début de semaine dernière.

Il a toujours défendu les salariés

Si aujourd’hui les salariés montent au créneau, c’est pour une raison simple : Patrick Béranger a défendu depuis une dizaine d’années les salariés, se battant dès son arrivée pour garder tous les effectifs.

"On a toujours travaillé ensemble pour la pérennité et le maintien de l’emploi sur ce site", assure au micro d’Europe 1, Yves Wodeling, l’un des représentants du Comité d’entreprise. "Patrick Béranger s’est beaucoup battu pour ça. Aujourd’hui, juste pour une question de signature d’un intéressement il est en congé forcé. On ne comprend pas", déplore-t-il.

Les salariés sont d'autant plus inquiets que dans quelques semaines l’entreprise sera revendue.