En France, les incidents nucléaires en hausse

  • A
  • A
En France, les incidents nucléaires en hausse
@ REUTERS
0 partage

EXCLU - Un rapport de l’ASN pointe une hausse du nombre d’incidents nucléaires en 2010.

Alors que le Japon lutte pour maîtriser les avaries de la centrale nucléaire de Fukushima, la situation en France est au coeur d'un nouveau débat sur une éventuelle sortie du nucléaire. Une information de poids dans cette controverse : en l’espace de dix ans, le nombre d'incidents mineurs et d'anomalies sur les installations nucléaires françaises a doublé. C'est ce qui ressort du rapport 2010 de l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) auquel Europe 1 a pu en partie accéder, avant sa présentation dans un mois devant les parlementaires français.

Pas d'incidents majeurs mais...

Plus de 1.000 incidents ont en effet été recensés l’année dernière, pour la majeure partie sans importance. Selon cette étude, il n'y a cependant pas eu d'incidents majeurs en 2010. Seuls trois incidents de niveau 2 ont été recensés, mettant en cause des défaillances importantes des systèmes de sécurité. Ce qui peut s’apparenter à une contamination importante ou encore à une surexposition d'un travailleur.

Pour Mycle Schneider, consultant indépendant en énergie et politique nucléaire, la situation est inquiétante :

La maintenance des centrales nucléaires est un des points noirs : à trois reprises en l'espace de deux ans, des barres de combustibles sont restées accrochées pendant le déchargement et sont restées ainsi suspendues pendant des semaines au sein de la centrale avant que l'incident puisse être réglé.

Le vieillissement des centrales nucléaires françaises est aussi un facteur aggravant : sur les sites les plus anciens, entre 2008 et 2009, le nombre d'incidents recensés a doublé.