Emma et Nathan, en tête des berceaux

  • A
  • A
Emma et Nathan, en tête des berceaux
Emma et Nathan sont les prénoms les plus convoités pour l'année 2012 en France.@ MAXPPP
Partagez sur :

L’Officiel des prénoms sort jeudi en librairie, les prénoms anciens ont toujours autant de succès.

Nathan, Lucas, Jules ou Enzo, si c’est un garçon. Emma, Jade, Zoé ou Chloé, si c’est une fille. Voici les prénoms les plus en vogue pour l’année 2012, répertoriés dans la nouvelle édition de l’Officiel des prénoms qui sortira jeudi en librairie, et qui comporte au total pas moins de 12.000, rapporte le quotidien Le Parisien.

Pour certains parents qui veulent choisir un prénom en vogue pour leur poupon, l’Officiel des prénoms est une véritable bible en la matière et propose un hit-parade des prénoms les plus convoités pour l’année à venir.

Emma, toujours en tête

Du côté des berceaux féminins, Emma reste le prénom star de l’année 2012. Depuis près de sept ans, Emma trône sur la première ou la deuxième marche du podium des prénoms. Selon l’Officiel des prénoms, toujours, les bébés en body rose seront près de 6.000 à être baptisés Emma en 2012. Vient en deuxième position le prénom Jade, autre vedette du classement, suivit de près de Zoé, en troisième position,  de Chloé (4e) de Léa (5e) et de Manon (6e).

Chez les bodys bleus, grande surprise au palmarès : pour la première fois Nathan est en tête. Il devance ainsi Lucas (2e), longtemps indétrônable, Jules (3e), Enzo (4e), Louis (6e) et Gabriel (5e).

Les prénoms américanisés sont has been

Pour le cru des prénoms de 2012, l’Officiel des prénoms est clair : les prénoms à consonance américaine type Jordan, Emmy, Jennifer, ou Kelly sont has been. C’est un retour aux racines qui s’opère dans le choix des prénoms, et, depuis une dizaine d’années les prénoms que portaient nos aïeuls, tels que Louis (6e), Jules (3e) ou encore Arthur (7e) sont de plus en plus convoités. Cette année encore, les prénoms tirés de la Bible tels que Gabriel (5e), Raphael (8e) ou encore Adam (16e) sont encore parmi les favoris.

Pour réaliser l’Officiel des prénoms, l’auteur, Stéphanie Rapoport analyse et répertorie les prénoms attitrés aux nouveau-nés, en fonction d’études statistiques détaillées des registres de l’état civil. Mais bien loin de savoir si le prénom que les parents bienveillants donneront à leur douce progéniture à le vent en poupe, les parents doivent surtout garder en tête l’aspect identitaire et référentiel du prénom qu’ils auront choisi.

Au Mexique dernièrement, des parents ont eu l’idée quelque peu insolite de baptiser leur nouveau né Yahoo, en hommage au célèbre moteur de recherche. Pas par hasard, puisque c’est via le Net que les deux amoureux s’étaient rencontrés quelques années auparavant.