Elle se bat pour garder son fils de 3 ans

  • A
  • A
Elle se bat pour garder son fils de 3 ans
@ MAXPPP
Partagez sur :

CASSE-TÊTE CHINOIS - Andréas, né aux Etats-Unis, vit avec sa mère, polonaise, à Paris. Mais un tribunal américain a donné la garde à son père, un Mexicain.

L'info. C'est un imbroglio judiciaire en plusieurs langues que va devoir trancher la justice française. Un casse-tête chinois de garde d'enfant, avec une maman polonaise, un papa mexicain, un petit garçon américain, le tout sur le territoire français.

Entre la France et les Etats-Unis. L'histoire d'amour entre Ania, la Polonaise, et Gilberto, le Mexicain, commence à Paris en 2009. Ils partent s'installer aux Etats-Unis. Ania tombe alors enceinte, mais le couple se sépare peu après. Gilberto n'assiste pas à l'accouchement et ne reconnaît pas son fils, Andréas. Ania décide alors de rentrer en France pour élever son fils. Mais il y a quelques mois, elle apprend que Gilberto a finalement reconnu Andréas et en a même obtenu la garde exclusive auprès d'un juge texan.

"Il n'a jamais rien fait pour mon fils". Depuis, Ania vit dans la crainte que son fils, qui a une double nationalité americano-polonaise, parte vivre au Mexique. "Je prie pour que mon fils reste avec moi, en France. Pour son père, c'est un jouet. Il s'est réveillé au bout de trois ans pour récupérer mon fils. Il n'a jamais rien fait pour Andréas. Du coup, je n'ai jamais eu l'occasion de parler de son père à mon fils", explique-t-elle au micro d'Europe 1.

En foyer, pour éviter un éventuel enlèvement. Comme Ania et son fils vivent en France, c'est à la justice française de trancher ce délicat dossier. Un juge aux affaires familiales se penchera mercredi sur la décision américaine pour évaluer si elle est bien conforme à l'intérêt de l'enfant. En attendant, Andréas a été placé dans un foyer à Paris, pour éviter tout risque d'enlèvement.