Elle lègue 800.000 euros à un village du Morbihan

  • A
  • A
Elle lègue 800.000 euros à un village du Morbihan
@ MAXPPP
Partagez sur :

CADEAU - Un village breton a hérité de 800.000 euros - une somme supérieure au budget de Saint-Congard - où la vieille dame passait ses vacances.

800.000 euros... pour 781 habitants. Une vieille dame a légué cette somme, largement supérieure au budget de Saint-Congard, aux habitants de ce village où elle avait l'habitude de passer ses vacances pour voir ses cousins. Simone Ferry-Guiho, dont le père Mathurin est né à Saint-Congard en 1890 dans une famille de 14 enfants, est morte en novembre dernier à l'âge de 90 ans, après avoir désigné le village comme légataire universel. 

200.000 euros de plus que le budget de la commune. Elle laisse à la commune, dans laquelle "elle venait encore il y a quatre ans", environ 800.000 euros. Une somme correspondant à la valeur de son épargne bancaire, d'une maison dans les Vosges, et de terrains agricoles, a précisé le maire Daniel Brulé, joint par téléphone. Le budget de fonctionnement annuel de la commune est de 600.000 euros.

"Elle aimait Saint-Congard". Simone Ferry-Guiho, veuve, fille unique et sans enfants, a toujours vécu dans les Vosges, où son père a rencontré sa mère après avoir été mobilisé pour la Première guerre mondiale. "Elle a été secrétaire de mairie à Saint-Dié-des-Vosges pendant toute sa vie", a affirmé Daniel Brulé. "Elle venait à Saint-Congard en vacances avec ses parents dans les années 40, 50, 60 puis seule, pour voir ses nombreux cousins, cousines", a expliqué le maire. "Elle aimait Saint-Congard, elle nous le disait à chaque instant", a-t-il poursuivi.

"Une bouffée d'oxygène". Le nouveau conseil municipal devrait décider dans les semaines à venir de l'utilisation de cette manne, et "il y aura un souvenir pour elle et sa famille", a assuré Daniel Brulé. "C'est énorme, c'est vraiment une bouffée d'oxygène", s'est réjoui le maire, à l'heure où "les communes rurales comme les nôtres ont de plus en plus de difficultés avec les dotations de l'Etat qui ont tendance à diminuer".