Elle détourne 80.000 euros de jeux à gratter

  • A
  • A
Elle détourne 80.000 euros de jeux à gratter
Partagez sur :

Une employée d'un bar-tabac et son complice présumé sont convoqués le 11 décembre devant le tribunal.

L'escroquerie pourrait s'élever à 80.000 euros. Une employée d'un bar-tabac de Feytiat, en Haute-Vienne, et son complice présumé sont convoqués le 11 décembre devant le tribunal correctionnel de Limoges.

Ils sont accusés d'avoir, durant deux ans, détourné des centaines de jeux à gratter pour une valeur estimée à environ 80.000 euros, d'avoir encaissé des gains auprès de la Française des Jeux et aussi d'avoir subtilisé des sommes en liquide dans la caisse.

Depuis le mois d’août de forts soupçons pesaient sur cette femme âgée de 52 ans. Son employeur avait alors découvert auprès de son comptable un trou d’environ 80.000 euros dans ses comptes. Il avait déposé une plainte.