Elie Semoun : "je ne sais toujours pas ce que pense Dieudonné"

  • A
  • A
Elie Semoun : "je ne sais toujours pas ce que pense Dieudonné"
Elie Semoun au micro d'Europe Midi, mardi.
Partagez sur :

INTERVIEW E1 - L'humoriste était l'invité d'Europe Midi mardi. L'occasion de revenir sur l'agitation autour de son ancien partenaire.

L'AFFAIRE. "En fait je suis la meilleure personne pour en parler et en même temps la moins bien placée", a déclaré mardi  Elie Semoun au micro d'Europe 1. L'humoriste était venu présenter, dans Europe Midi, son rôle de François Pignon dans une nouvelle adaptation de la pièce LePlacard, de Francis Veber, au Théâtre des Nouveautés. Une question d'auditeur l'a forcé à revenir sur "l'affaire Dieudonné", son ami d'enfance avec qui il a partagé l'affiche et connu le succès pendant 7 ans, au début des années 90.



Elie Semoun : "Je continue à avoir de l...par Europe1fr

 • "Je lui ai dit ce qu'il fallait lui dire". "On est des amis d'enfance, on a eu beaucoup de succès ensemble et donc je peux parler du Dieudonné d'avant", a-t-il poursuivi. "Celui d'aujourd'hui, je le connais, évidemment. On continue à se voir. Je l'ai vu il y a un mois. On a discuté pendant deux heures dans sa loge. Je lui ai parlé de tout. Ce qu'il fallait lui dire, je lui ai dit, mais bon… cela ne change pas grand-chose", regrette-t-il dans un éclat de rire emprunt d'ironie.



Elie Semoun "Je peux parler du Dieudonné d’avant"par Europe1fr

• "Il était toujours le cul entre deux chaises". "Quand on avait des soucis tous les deux et qu'il fallait prendre des décisions, sa grande phrase c'était : 'faut voir'", a raconté Elise Semoun.  "C'est-à-dire qu'on ne savait jamais où il était. Je ne veux pas faire de mauvais jeux de mots mais il n'a jamais été clair. Il était toujours le cul entre deux chaises, je ne savais jamais ce qu'il pensait. Et maintenant encore", a-t-il ajouté.

•  Sa réponse "plus émouvante que drôle".  Elie Semoun est ensuite revenu sur son sketch en réponse à Dieudonné, diffusé samedi sur Canal +.

"Ce n'était pas vraiment un sketch, c'était plutôt une lettre", a-t-il commenté. "On ne peut pas juger cela comme un sketch parce qu'un sketch se juge à l'efficacité au niveau du rire. Ce n'était pas extrêmement drôle, il y avait des mots d'esprit.  C'était plus émouvant que drôle", a-t-il conclu.

sur le même sujet, sujet,

ACTU - Dieudonné a joué un spectacle expurgé

REACTION - Pour Dieudonné "il n'y a plus d'affaire"

INTERVIEW - "Nous ne lâcherons pas Dieudonné sur Internet"