EDF remporte l'éolien offshore

  • A
  • A
EDF remporte l'éolien offshore
@ MAXPPP
Partagez sur :

Associé à Alstom, EDF a remporté trois sites sur les cinq mis en jeu pour l'installation en France.

Saint-Nazaire, en Loire-Atlantique, Courseulles-sur-Mer dans le Calvados, et Fécamp, en Seine-Maritime, verront prochainement émerger un champ d'éoliennes au large de leurs côtes, selon une information du Figaro.

Le 4e site à un espagnol

Le géant de l'électricité français sera associé à Alstom pour exploiter ces trois sites. Alstom a présenté il y a quelques jours à Saint-Nazaire son prototype d'éolienne offshore, d'une capacité de six mégawatts.

Le quatrième, à Saint-Brieuc, a été attribué à l'espagnol Iberdola. Le spécialiste des énergies renouvelables est associé au français Areva, leader mondial du nucléaire, qui possède une expérience concluante dans l'éolien offshore avec son champ en mer du Nord.

10 milliards d'investissement industriel

En revanche, le cinquième champ, situé au Tréport, en Seine-Maritime, n'a pas été attribué, selon le quotidien. L'appel d'offre a été jugé insuffisant pour le cinquième.

Ces informations ne devraient toutefois être rendues officielles que vendredi par Nicolas Sarkozy. LaTribune.fr affirme que "finalement", le président "a décidé d'annoncer lui même" la décision vendredi.

L'appel d'offres géant pour l'éolien en mer a été lancé l'été dernier. Il porte sur l'installation et l'exploitation de parcs d'éoliennes sur cinq sites allant de la Seine-Maritime à la Loire-Atlantique. Il doit générer environ 10 milliards d'euros d'investissement industriel et faire éclore une nouvelle filière, avec la création de 10.000 emplois à la clef.