Ecole : la nouvelle circulaire de rentrée

  • A
  • A
Ecole : la nouvelle circulaire de rentrée
L'accent est mis sur les premières années d'école, la priorité de François Hollande pendant la campagne.@ MAXPPP
Partagez sur :

Le ministre, Vincent Peillon publie mardi une "lettre à tous les personnels de l'Education".

Avec la création de 1.000 postes d'enseignants, c'était l'autre promesse de Vincent Peillon : abroger la circulaire de rentrée de Luc Chatel, son prédécesseur et rédiger un autre texte. Pour préciser les contours des réformes futures, le ministre publie, mardi, au "Bulletin officiel", une "lettre à tous les personnels de l'Education". 

Un texte qui prépare la rentrée 2012 mais qui donne aussi toutes les pistes de travail sur lesquelles le ministre va travailler dans les mois qui viennent. L'accent est mis sur les premières années d'école, la priorité de François Hollande pendant la campagne.

dictée, école

© MAXPPP

Rythmes scolaires.Vincent Peillon avait déjà affirmé vouloir revenir à la semaine de cinq jours dans les classes de primaire, laissant aux collectivités locales le choix du mercredi ou du samedi matin pour cette demi-journée supplémentaire. Mais les contours de la réforme doivent être encore fixés. Concernant la pause-déjeuner, elle devra durer au moins 90 minutes en primaire. Cela signifie qu'il faudra caser l'aide personnalisée à un autre moment de la journée.

Réforme du lycée. Seule modification concrète inscrite dans cette lettre : l'histoire-géographie, supprimée en classe de terminale scientifique, devra être obligatoirement proposée à tous les élèves de la série S.

Le collège unique. Vincent Peillon réaffirme qu'il est très attaché au collège unique qu'il qualifie "d'ambition essentielle", dans ce document provisoire que s'était procuré L'Express. Le ministre souhaite abroger la loi du 28 juillet 2011, dite loi Cherpion. L'extension du dispositif d'initiation aux métiers en alternance (DIMA) inscrite pour les jeunes âgés de moins de 15 ans sera donc suspendue à la prochaine rentrée. Le ministre de l'Education nationale est contre l'apprentissage dès 14 ans.

La formation des maîtres. Elle sera totalement revue afin de répondre "au manque de formation pratique des jeunes enseignants". Des mesures d'aménagement de service pour les stagiaires recrutés en septembre 2012 sont prévues et les écoles supérieures du professorat seront opérationnelles dès la rentrée 2013. L'an prochain, une classe de CP ne pourra plus être confiée à un enseignant débutant.

lectur enfant ecole MAXPPP 930620

© MAXPPP

Les évaluations des élèves en CE1 et CM2. Elles sont appelées à évoluer. Elles devraient être collectées et analysées à l'échelle de l'école mais pas au niveau national, comme le souhaitait le ministre de l'Education nationale.

Toutes ces réformes futures seront précédées d'une grande concertation. Elle sera lancée dans les jours qui viennent, et doit durer plusieurs mois, avant l'adoption d'une loi d'orientation et de programmation pour l'école à l'automne prochain. Quant au calendrier pour l'an prochain et ses vacances, il devrait être dévoilé dans la semaine, après la tenue, jeudi, d'un Conseil supérieur de l'Education.