E.coli : un bébé toujours hospitalisé

  • A
  • A
E.coli : un bébé toujours hospitalisé
Quatre nouveaux patients présentant les mêmes symptômes que ceux hospitalisés ces dernières semaines ont été admis au CHU de Lille.@ MAXPPP
Partagez sur :

Cet enfant de 7 mois a été contaminé indirectement par son frère qui avait mangé un steak.

La bactérie E.coli refait parler d'elle dans le Nord. Quatre nouveaux patients présentant les mêmes symptômes que ceux hospitalisés ces dernières semaines ont été admis entre lundi et mardi au CHU de Lille. Parmi eux, un bébé de 7 mois qui se trouve toujours hospitalisé, sous dialyse, selon les informations recueillies par Europe 1.

Les premières investigations ont permis de comprendre que ce bébé avait été contaminé indirectement par son frère, âgé de 20 mois, qui avait lui-même mangé un steak contaminé et qui aurait mis ses doigts dans la bouche du nourrisson.

Les steaks sont toujours en cause

Il n'y a donc pas de nouveau foyer de contamination. La famille de ces deux enfants avait en fait gardé dans son congélateur les steaks hachés retirés du marché après la contamination, entre le 14 juin et le 1er juillet, de neuf enfants âgés de 12 mois à 8 ans. Parmi ces premiers cas, un enfant âgé de 2 ans qui est toujours dans le coma, sous ventilation artificielle, selon l'Agence régionale de santé.

Huit de ces cas hospitalisés pour des diarrhées hémorragiques et des insuffisances rénales présentaient la même souche "E.coli 0157", distincte de la souche bactérienne "O104:H4" qui a fait 50 morts, dont 48 en Allemagne.

Plus que quatre personnes hospitalisées à Bordeaux

A Bordeaux, où une dizaine de cas avaient été détectés, seules quatre personnes sont encore hospitalisées. "Quatre personnes sont hospitalisées à ce jour, une en réanimation dont l'état s'améliore, notamment concernant ses fonctions rénales, et trois autres admises en service de néphrologie dont l'état demeure stable", a précisé l'Agence régionale de santé (ARS).

Une femme âgée de 78 ans et atteinte par la bactérie E.coli, est décédée dans la nuit du 1er au 2 juillet. Elle ne faisait toutefois pas partie de la dizaine de cas hospitalisés et n'était pas porteuse de la souche O104 mais de la souche O145.