E. coli : l'enfant de deux ans sorti du coma

  • A
  • A
E. coli : l'enfant de deux ans sorti du coma
Des lots de steaks hachés de marque Steak Country et vendus chez Lidl ont été retrouvés dans le congélateur familial.@ MAX PPP
Partagez sur :

INFO E1 - Il a repris connaissance le 12 juillet. 2 autres enfants sont encore hospitalisés à Lille.

Un enfant de deux ans, présentant des symptômes d'infection à la bactérie E.coli et hospitalisé au CHRU de Lille, est sorti du coma le 12 juillet, a appris Europe 1. Le jeune garçon, originaire de l'Oise et qui se trouvait sous ventilation artificielle, a été extubé. Il respire normalement et n'a plus besoin d'assistance respiratoire. Il avait été hospitalisé début juin pour des insuffisances rénales aiguës et des troubles neurologiques.

L'enfant, qui a été le plus grièvement atteint par l'infection, a été transféré samedi au CHU d'Amiens dans le service de néphrologie-pédiatrique. Une porte-parole du CHRU de Lille a indiqué que "son état de santé s'est amélioré. Mais malgré ce léger mieux, ses problèmes néphrologiques continuent d'être sérieux". On ne sait pas encore si l'enfant aura des séquelles neurologiques.

Par ailleurs, deux enfants, intoxiqués par la bactérie E.coli, sont toujours hospitalisés samedi au CHRU de Lille. L'un se trouve encore sous dialyse car ses reins ne fonctionnent pas normalement. Un troisième a pu rentrer chez lui samedi dans la matinée.

18 cas de Syndrôme hémolytique et urémique

Pour les trois enfants encore hospitalisés, des lots de steaks hachés de marque Steak Country et vendus par Lidl, avec une date limite de consommation comprises entre le 29 avril 2012 et le 31 mai 2012, ont été retrouvés dans le congélateur familial.

Depuis le début de l'épidémie déclarée en juin dans le nord de la France, 18 cas de Syndrôme hémolytique et urémique (SHU) au total (17 enfants et un adulte) ont été identifiés, dont 12 (tous des enfants) ont été rattachés à la consommation de steaks hachés de marque "steak country" commercialisés par l'enseigne Lidl. Sept plaintes pour blessures involontaires ont été déposées le 8 juillet au parquet de Douai qui a ouvert une enquête préliminaire.

De la viande surgelée contaminée

Le ministère de l'Agriculture a publié une liste détaillée des produits concernés, fabriqués à partir du même lot de matière première. Les consommateurs sont invités à rapporter les lots potentiellement contaminés dans les magasins.

Outre les steaks hachés de marque Steak Country, sont concernés des lots de 10 steaks hachés surgelés et des paquets de 30 boulettes surgelées de marque Cergel, vendus par Auchan, des lots de 10 steaks hachés surgelés Cergel vendus par O'Portun à Villemonble, des lots de 10 steaks hachés surgelés Idegel vendus par Norma ainsi que des lots de 10 steak hachés surgelés.

Les Sociétés CERF et SEB, qui ont fabriqué les produits potentiellement contaminés, ont mis en place un numéro vert pour répondre aux questions des consommateurs : 0800 802 511.