DSK : les confidences d’une prostituée

  • A
  • A
DSK : les confidences d’une prostituée
Jade affirme qu'elle "plaisait" à l'ancien patron du FMI@ Reuters
Partagez sur :

Jade, ex-prostituée, révèle des relations payées par des protagonistes de l’affaire du Carlton.

Elle dit vouloir donner "sa version de l’histoire". Une prostituée belge, Jade, révèle jeudi dans Nord Eclairavoir eu plusieurs relations tarifées avec Dominique Strauss-Kahn, payées par des entrepreneurs mis en examen dans l’affaire du Carlton de Lille.

Sa première rencontre avec l’ancien patron du FMI remonte au 16 mars 2009, à l’hôtel Murano à Paris. David Roquet, directeur d’une  filiale d’Eiffage, propose alors à l’employée du proxénète belge, Dominique Alderweireld alias Dodo La Saumure, de l’accompagner en déplacement.

Fabrice Paszkowski, patron d’une société de matériel médical, le commissaire Jean-Christophe Lagarde et Mounia, une autre prostituée, font également partie du voyage.

"Tout le monde répétait sans cesse : "il va arriver""

"Nous étions 10 à 15 personnes. Il y avait une effervescence. Tout le monde répétait sans cesse : "il va arriver"",  raconte la jeune femme au quotidien régional en précisant qu’il s’agissait de Dominique Strauss-Kahn dont elle ignorait tout à cette époque.

Après cet après-midi libertin auquel Fabrice Paszkowski et son ex-compagne, Virginie Dufour, participent "tout habillés", c’est justement lui qui la règle, en liquide.

A l’automne 2009, David Roquet la rappelle. Bien que la jeune femme ne travaille plus pour Dodo La Saumure, elle accepte d’accompagner DSK dans un club échangiste belge.

"Je crois que je lui plaisais. Il a toujours été courtois et délicat. Cette fois, il y avait David et Fabrice, mais pas Jean-Christophe", se souvient-elle.

Là encore, la note est réglée par Fabrice Paszkowski.

DSK lui fait visiter le siège du FMI

Dernière rencontre avec DSK, du 25 au 27 janvier 2010. La prostituée se rend à Washington cette fois.

"David n'a pas pu partir parce que son passeport n'était pas valide, mais j'y suis allée avec Jean-Christophe et Fabrice, qui m'avait demandé de me présenter comme une de ses collaboratrices", précise Jade au quotidien.

La jeune Belge raconte avoir eu des rapports sexuels avec l’ancien maire de Sarcelles à l’hôtel W. Le lendemain, DSK lui fait même visiter le siège du FMI comme en attestent des photos consultées par la rédaction de Nord Eclair.

Cette fois, c’est David Roquet qui la paye à son retour à Lille. Le directeur de la filiale d’Eiffage, désormais mis en examen proxénétisme aggravé, l’a rappelée à plusieurs reprises. En vain. Jade a arrêté la prostitution début 2010. Aujourd’hui, la trentenaire essaye de tourner la page de ce qu’elle ne pourra "jamais oublier".