DSK et Sarkozy, aveugles malgré eux

  • A
  • A
DSK et Sarkozy, aveugles malgré eux
@ FAF
Partagez sur :

La Fédération des aveugles de France publie un calendrier controversé pour pousser un cri d’alarme.

Zinédine Zidane, Gérard Depardieu ou encore Nicolas Sarkozy, lunettes noires sur le nez et canne blanche à la main : voici les images qu’a choisi la Fédération des aveugles de France (FAF) pour son calendrier 2011. Douze mois, douze photos retouchées de personnalités françaises utilisées pour "pousser un coup de gueule", précise Vincent Michel, président de la fédération.

"Elles n’y voient pas plus clair que nous"

"Les images sont accompagnées du slogan : il faut être qui aujourd’hui pour être bien vu ?", décrit Vincent Michel, à Europe1.fr. "Il s’agit, pour nous, de dire à toutes ces personnalités qu’elles n’y voient pas forcément plus clair que nous et qu’il serait temps qu’elles ôtent leurs lunettes noires".

La fédération dénonce, à travers cette campagne, un non respect du principe d’égalité vis-à-vis des déficients visuels dans la vie quotidienne. "Que ce soit en matière d’accessibilité aux transports, à la connaissance ou encore aux technologies, il est clair que nous sommes laissés pour compte", s’insurge le président de l’association.

"50% des déficients visuels sont au chômage"

"Un enfant non-voyant ne reçoit ses manuels scolaires spécialisés que 3 à 6 mois après la rentrée. Autre exemple : un ordinateur adapté pour les déficients visuels coûte dix fois plus cher qu’un ordinateur ordinaire", détaille Vincent Michel, soulignant également qu’aujourd’hui "50% des déficients visuels sont au chômage".

La fédération espère donc à travers cette campagne provoquer un électrochoc chez ces douze personnalités, mais aussi auprès de leurs confrères. "Nous souhaitons qu’une véritable réflexion soit engagée sur le sujet notamment dans la campagne présidentielle qui se prépare", explique le président de la fédération.

Un exemplaire a été envoyé à chacune des personnalités figurant dans le calendrier. Une attention qui risque de surprendre les destinataires puisqu’aucune autorisation n’a au préalable été demandée à ces personnalités pour que leur image soit utilisée et détournée. Mais Vincent Michel n’est pas inquiet quant à d’éventuelles poursuites. "Nous avons reçu un coup de fil de Cécile Duflot qui nous a félicité pour notre initiative", confie, serein, le président de la fédération.