DSK est "blessé, désolé et malheureux"

  • A
  • A
DSK est "blessé, désolé et malheureux"
Jean-Christophe Cambadélis revient sur l'état d'esprit de son ami Dominique Strauss-Khan.@ MAXPPP
Partagez sur :

Jean-Christophe Cambadélis revient sur son état d'esprit, à la veille de son interview sur TF1.

L'ami de longue date est toujours là. Alors que Dominique Strauss-Khan s'apprête à rompre le silence, dimanche, lors du 20 heures de TF1, Jean-Christophe Cambadélis, revient dans les colonnes du Journal du Dimanche sur l'état d'esprit de son ami et sur son futur politique.

"DSK est un homme blessé, désolé, malheureux"

"L'ami vous dit que Dominique Strauss-Khan est un homme blessé, désolé, malheureux". Suite aux ennuis judiciaires de l'ancien patron du FMI, toutes ses chances de concourir à l'élection présidentielle sont perdues.

L'ancien patron du FMI est "malheureux d'avoir raté son rendez-vous avec les Français, de ne plus pouvoir agir face à la crise. Dominique est malheureux et triste que son intimité ait été jetée en pâture", poursuit l'ancien lieutenant de DSK. 

Jean-Christophe Cambadélis ne laisse aucun doute quant au fait que l'homme politique regrette d'avoir vu sa vie privée jetée en pâture et de "ne plus pouvoir agir face à la crise".

Vers un nouvel avenir politique ?

Si le constat actuel est à la tristesse, Jean-Christophe Cambadélis se tourne aussi vers l'avenir et se montre pleinement confiant dans les capacités de son ami à rebondir. Selon lui, "ses qualités d'homme d'Etat sont intactes, même si sa réputation est entamée. Sa parole économique a certainement encore de la valeur. Le destin lui doit une revanche, le tirera-t-il par la manche ?"

Dominique Strauss-Khan sera l'invité du journal de Claire Chazal sur TF1 dimanche à 20 heures. Il devrait être interrogé sur la plainte américaine de Nafissatou Diallo mais aussi sur la plainte en France de Tristane Banon.