Dr Muller : "je savais qu'il fallait se battre"

  • A
  • A
Dr Muller : "je savais qu'il fallait se battre"
@ MAXPPP
Partagez sur :

La Cour d'assises a prononcé jeudi l’acquittement du médecin légiste poursuivi pour le meurtre de sa femme.

L’acquittement. C’est pour lui la fin d’un long calvaire judiciaire. Le docteur Muller a été acquitté du meurtre de sa femme jeudi soir par la cour d’assises de Nancy. Le médecin légiste, qui était jugé pour la troisième fois dans cette affaire, a obtenu gains de cause après deux précédentes condamnations à 20 ans de prison. Il n’a pas caché son émotion après le verdict.  

"Prendre du recul". "Je savais qu’il fallait se battre, jusqu’à ce que mon innocence soit reconnue. Maintenant, on va rentrer chez nous, on va prendre un peu de recul", a-t-il confié au micro d’Europe 1. A la question de savoir comment il a réussi à tenir pendant toutes ces années où on l’a soupçonné d’avoir maquillé en suicide le meurtre de sa femme, le docteur Muller a confessé avoir rencontré "une femme formidable" et a rendu hommage à ses "enfants formidables".

"Réparer les dégâts". Après cette délivrance, Jean-Louis Muller entend tourner la page. "On va essayer de réparer les dégâts", a-t-il confié. Ceux-ci ne sont "pas seulement financiers mais aussi psychologiques", a-t-il ajouté, avant de conclure : "il faut laisser retomber le soufflet. Je suis libre et mon histoire judiciaire, j’espère, s’arrête là".

123, sur le même sujet

Le docteur Muller définitivement acquitté du meurtre de sa femme
"Acquitator" a encore frappé
Muller clame son innocence
L’affaire Jean-Louis Muller