Dordogne : elle envoyait des lettres d'amour à un garçon de 9 ans

  • A
  • A
Dordogne : elle envoyait des lettres d'amour à un garçon de 9 ans
Photo d'illustration.@ MAXPPP
Partagez sur :

Scandalisés, les parents ont porté plainte et veulent déménager. La trentenaire, elle, a écopé d'un simple rappel à la loi.

23 lettres d'amour empilées sur le bureau. C'est ce qu'on retrouvé les parents d'un garçon de neuf ans dans sa chambre. Le problème, c'est que ces lettres enflammées ont été rédigées par une femme de 30 ans, d'après l'histoire racontée sur le site de Sud-Ouest.

"Papier enfantin, rose ou bleu". L'employée communale de 30 ans tombée amoureuse du garçonnet travaillait à l'école et au centre de loisirs de Bassillac, en Dordogne. Pendant plusieurs mois, elle a écrit son amour pour lui sur du "papier enfantin, rose ou bleu" souligne le site du quotidien régional, ajoutant que le vocabulaire et l'orthographe, approximatifs, "peuvent laisser croire à des écrits d'enfants".

Elle voulait quatre enfants avec lui. Dans ses lettres, la trentenaire a notamment proposé au garçon de fuguer avec elle, quand elle ne lui a pas fait part de son envie d'avoir quatre enfants avec lui. Dans d'autres, elle lui raconte ses déboires conjugaux et lui donne des rendez-vous derrière chez lui, où le garçon se rend à vélo.

Simple rappel à la loi. L'histoire entre eux a commencé à l'été 2013, d'après les lettres. Elle a été interrompu par la découverte des lettres par les parents à la veille de Noël et leur plainte déposée dans la foulée. "Notre fils a été entendu. Mais il était tétanisé. Il n'a rien pu dire devant les gendarmes", a témoigné sa mère. La trentenaire, elle, a écopé d'un simple rappel à la loi. Au grand dam des parents du garçon.

"Elle a brisé son enfance". "Elle a brisé son enfance", déplore sa mère. "En un an, on a vu son comportement changer du tout au tout. Il est devenu exécrable, ingérable, très agressif", ajoute-t-elle. Malgré un manque de moyens, les parents envisagent sérieusement de déménager pour "protéger" leur fils, qui peut croiser à tout moment cette femme.