Djihad en Syrie : l'épopée des deux ados

  • A
  • A
Djihad en Syrie : l'épopée des deux ados
@ Reuters
Partagez sur :

RÉCIT - Le parcours des deux ados toulousains, rentrés en France, est racontée sur Facebook.

Fin de l'expédition pour les deux adolescents toulousains qui projetaient d'aller faire le djihad en Syrie. Ils ont été récupérés, chacun leur tour, par leurs familles qui se sont rendues en Turquie. Le premier est rentré dimanche, ramené par un membre de sa famille. Le second a été récupéré par son père à la frontière turco-syrienne. Il est rentré en France lundi soir. Les enquêteurs doivent les interroger prochainement. Depuis leur départ, le 6 janvier, les deux lycéens avaient régulièrement donné de leurs nouvelles à leurs proches par téléphone et via les réseaux sociaux.

>> A lire - Les deux ados toulousains récupérés en Turquie

Des photos prises en Syrie. La dernière photo qu'ils ont partagée date d'il y a dix jours. Elle est prise d'un char dont on voit le canon. Dans l'axe, un terrain de sable et quelques maisons. Si l'on en croit Facebook, le cliché a été mis en ligne depuis la Syrie.

La page d'accueil Facebook du jeune partit faire le djihad en Syrie

© DR

Des messages pour rassurer sa famille. Le même jour, le lycéen âgé de 15 ans, qui écrit sous un nom de combattant, répond sur la page de sa petite sœur, qui le supplie de revenir. Elle est morte d'inquiétude et lui défend son départ. "Je t'aime et tu le sais. (…) Je t'ai déjà expliqué, ne crois pas que je m'endors pépère dans mon lit", assure-t-il sur le réseau social.

>> A lire - Comment le djihad recrute sur le web

Un père abasourdi par son départ. Trois semaines plus tôt, le garçon postait une photo de lui, blouson de marque et petite crête gominée. Le jeune homme est décrit par tous comme un bon élève et issu d'une famille parfaitement intégrée. En apprenant son départ, son père a crié son désespoir dans les médias, se disant stupéfait de ce projet qu'il n'avait pas vu venir.

Le jeune toulousain parti faire le djihad en Syrie

© DR

Pourtant, sur la page Facebook du jeune homme on constate clairement que, depuis l'automne, le lycéen se révolte contre les massacres perpétrés par le président syrien Bachar Al Assad. Photos parfois sordides à l'appui, il dénonce les exactions du régime. Et semble trouver une solution dans l'Islam.

>> A lire - Ils quittent le lycée pour aller faire le djihad en Syrie

Qui les a influencés ? En vignette, à côté de la photo du char, on observe un autre cliché pris à la façon d'un photomaton. Sur cette image, le jeune homme est accompagné de son compagnon de route, un copain de 2nde, qui est soupçonné de l'avoir embrigadé. Les deux garçons ont le visage recouvert. Les deux lycéens semblent bien être rentrés en Syrie, mais à l'occasion d'un passage express.

Les enquêteurs de la DCRI devraient les entendre prochainement pour comprendre leurs motivations. Et éventuellement, trouver ceux qui les auraient influencés.

sur le même sujet, sujet,

ENQUETE - Comment le djihad recrute sur le web

ZOOM- Syrie : quel sort pour les djihadistes français ?

INFO - Ils quittent le lycée pour aller faire le djihad en Syrie

INTERVIEW - Djihad : "maman, je suis parti en Syrie"