Djihad : "Alam, reviens si tu nous écoutes !"

  • A
  • A
Djihad : "Alam, reviens si tu nous écoutes !"
@ MAXPPP
Partagez sur :

Une lycéenne de 15 ans serait partie en Syrie. Sa famille lui lance un appel et lui demande de rentrer.

C’est son frère qui a prévenu la police. Le 23 janvier dernier, s’apercevant de l’absence de sa sœur en cours, il a donné l’alerte. Alam, une adolescente de 15 ans, scolarisée en classe de seconde à Avignon, a disparu depuis huit jours maintenant, emmenant avec elle quelques affaires et un peu d’argent.  

Il se pourrait, selon les premiers éléments de l’enquête, qu’elle soit partie faire le djihad en Syrie.

Des sites djihadistes. Lorsque la police est venue perquisitionner au domicile de la jeune fille, les enquêteurs ont découvert, dans son ordinateur, que la jeune fille fréquentait des sites djihadistes. Une découverte qui a surpris les parents de la jeune fille - d’ailleurs bonne élève, mais solitaire - qui n’auraient jamais imaginé une telle radicalisation.

>> RECIT - Procès des apprentis djihadistes : "Je peux m’entraîner et ne pas faire la guerre"

L’adolescente ne s’est jamais confiée sur le sujet. Et rien dans ses fréquentations ne pouvait laisser supposer ce départ soudain.

Un message envoyé via Facebook. Mais quelques jours après son départ, un message a été posté sur un profil Facebook par une jeune femme voilée, se présentant comme étant la jeune fille et affirmant se trouver dans la région d’Alep, en Syrie, pour faire le djihad. Mais il n’existe aucune certitude sur l’authentification de ce message.

Les proches eux s’inquiètent. Le frère de l’adolescente, Fouad, ne décolère pas. "Ils nous ont volé notre sœur, ils lui ont lavé le cerveau", confie-t-il. "C'est une gamine, même si elle va avoir 16 ans on dirait une gamine de huit ans", explique le jeune homme au micro d'Europe1.

"Alam, reviens si tu nous écoutes ! "Fouad se dit choqué par la découverte d'un deuxième profil Facebook de sa sœur dont ni lui, ni sa famille ne connaissaient l'existence. "Quand j'ai vu la page Facebook, je me suis tout de suite dit, ça y est elle s'est faite avoir", ajoute le jeune homme qui pense que la jeune fille a dû être amadouée par des interlocuteurs qui ont voulu lui "vendre" une mission humanitaire. "Alam, reviens si tu nous écoutes ! ", lance Fouad à destination de sa soeur. "Tu es en train de tuer tes parents ! ", ajoute-t-il, précisant que "c'est devenu impossible à vivre sans elle".

Les enquêteurs de la section anti-terroriste de Paris tentent pour le moment de retrouver la trace de la jeune fille et de savoir si elle a vraiment quitté le territoire français.

Le départ de cette adolescente n'est pas un cas isolé. De plus en plus de jeunes européens, parfois mineurs, quittent la France pour rejoindre le front syrien.

sur le même sujet, sujet,

DOCUMENT E1 - Les djihadistes européens "sont mal vus par le peuple syrien" 

INTERVIEW E1 - Ados tentés par le djihad : quels sont les signes avant-coureurs ? 

ZOOM - Syrie : quel sort pour les djihadistes français ? 

ZOOM - Comment le djihad recrute sur le web

 LE CHIFFRE - Plus de 200 Français sont partis faire le djihad en Syrie