Dieudonné : les avocats de l’État dénoncent "l'immonde" et "l'indicible"

  • A
  • A
Dieudonné : les avocats de l’État dénoncent "l'immonde" et "l'indicible"
@ MAXPPP
Partagez sur :

Le tribunal administratif de Nantes examinait jeudi le référé visant l'arrêté d'interdiction de son spectacle.

Le tribunal administratif de Nantes rendra sa décision jeudi en début d'après-midi sur le référé du polémiste Dieudonné visant l'arrêté d'interdiction de son spectacle, prévu le soir-même, premier test judiciaire pour la circulaire de Manuel Valls visant à faire interdire le spectacle "Le Mur" décrié pour ses débordements antisémites. Au terme de deux heures d'audience jeudi matin, le juge unique Jean-François Molla s'est retiré pour délibérer.

Les avocats de l’état, Mes Pascale Leglise et Antoine Plateaux, ont dénoncé tour à tour "l'immonde" et "l'indicible" au cours de leur plaidoirie. "Ses propos sont du domaine de l'indicible, indignes, il a pris ses responsabilités on n'est plus dans le domaine de l'humour, on ne peut plus de réclamer de la liberté d'expression", a estimé Me Leglise. La décision du tribunal de Nantes sera la première décision judiciaire liée à la circulaire du ministère de l'Intérieur, qui a préconisé lundi l'interdiction au cas par cas du spectacle "Le Mur", pour troubles à l'ordre public. Outre le trouble à l'ordre public "classique", cette circulaire invoque "l'atteinte au respect de la dignité humaine" comme motif pouvant justifier l'interdiction d'une manifestation.

sur le même sujet, sujet,

POLITIQUE - Dieudonné : la méthode Valls agace

DOCUMENT - Dieudonné : ce que dit la circulaire de Valls aux préfets

VIDEO - Manuel Valls chahuté à Rennes

INTERVIEW E1 - Dieudonné : "Des propos infâmes au succès évident" selon Robert Badinter

CALENDRIER - Déjà 12 villes interdisent le spectacle de Dieudonné