Dieter Krombach reste en prison

  • A
  • A
Dieter Krombach reste en prison
@ MAXPPP
Partagez sur :

La justice a rejeté mardi sa demande de remise en liberté pour raison de santé.

Dieter Krombach, accusé du meurtre de sa belle-fille Kalinka Bamberski, restera en détention jusqu’à la reprise de son procès, prévue en octobre prochain. La justice a rejeté mardi sa demande de remise en liberté pour raison de santé. La chambre de l'instruction de la cour d'appel de Paris a suivi l'avis du parquet général qui avait estimé l'état du médecin allemand "compatible avec la détention".

Initialement prévu du 29 mars au 8 avril, le procès devant les assises de Paris de Dieter Krombach n'avait finalement duré que quelques jours. L'audience avait été renvoyée le 7 avril en raison d'un malaise coronarien de l'accusé en détention.

"S'il était mis en liberté, il pourrait sortir de France"

Arguant de l'état de santé de Dieter Krombach, ses avocats Mes Philippe Ohayon et Yves Levano, avaient demandé sa remise en liberté en attendant le procès, faisant valoir que "ses capacités de défense étaient de plus en plus amoindries" et qu'"il ne pouvait y avoir de procès s'il n'était pas libéré pour préparer sa défense".

"S'il était mis en liberté, il pourrait sortir de France car il n'y a plus de contrôle aux frontières et une fois en Allemagne, l'Allemagne refusera toute exécution d'un mandat européen", avait rétorqué devant la chambre de l'instruction Me François Gibault, l'un des avocats d'André Bamberski, le père de Kalinka. Le conseil avait également fait valoir que Dieter Krombach avait quitté récemment le service hospitalier de la prison de Fresnes où il était incarcéré depuis de nombreux mois pour réintégrer un cadre de détention "classique".

Dieter Krombach est soupçonné du meurtre de Kalinka Bamberski, retrouvée morte le 10 juillet 1982, au domicile de son beau-père où l'adolescente vivait avec sa mère et son frère, à Lindau, dans le sud de l'Allemagne.