Diane, 17 ans, 1er prix de mathématiques

  • A
  • A
Diane, 17 ans, 1er prix de mathématiques
Diane, élève du lycée Louis-le-Grand à Paris vient de décrocher son bac avec mention "très bien".@ Maxppp
Partagez sur :

PORTRAIT - Diane figure au palmarès du Concours général 2011 qui a été dévoilé jeudi.

Le Concours général, qui distingue les meilleurs lycéens, a récompensé cette année 151 jeunes, lors d'une cérémonie organisée à l'université de la Sorbonne, jeudi à Paris, en présence notamment du ministre de l'Education nationale, Luc Chatel. Parmi ces petits génies : Diane 1er prix de mathématiques. C'est la première fois que ce prix est remis à une jeune fille depuis 2005.

Une passion pour les maths

Autant qu’elle s’en souvienne, Diane a toujours aimé les maths. C’est sa mère qui lui a transmis le virus. Elève du lycée Louis-le-Grand à Paris, Diane a beau faire de la voile, du judo et du tir à l’arc, elle préfère toujours la même chose : les maths. Le seul moyen d’assouvir une curiosité sans limites.

"L’important n’est pas de trouver, mais d’explorer" :

"Chez moi, je cherche des exercices comme ça, je me dis tiens je vais faire un exercice. (…) C’est un hobby", a raconté Diane au micro d'Europe 1. Pour cette dernière, ce qui compte avant tout est "le plaisir de chercher, de se confronter à un problème, même si on ne trouve pas toujours la solution", a-t-elle précisé.

Après un concours général, un bac S obtenu à près de 18 sur 20 de moyenne, pas question de sortir ou de partir en vacances, Diane va se lancer un nouveau défi, les Olympiades internationales de mathématiques qui se tiendront la semaine prochaine à Amsterdam. Elle avait obtenu une médaille d'argent l'an dernier lors d'une première participation.

Plus de 15.000 candidats sur la ligne de départ

Créé en 1744, le Concours général distingue les meilleurs élèves des lycées et des centres d'apprentis. Cette année, 15.174 candidats ont concouru, en France et à l'étranger, dans 54 disciplines allant de la version latine à la dissertation philosophique, du génie électronique au technicien d'usinage.

"Toutes les intelligences sont représentées ici et il faut reconnaître l'excellence dans toutes ses formes", a déclaré Luc Chatel. Sur les 151 jeunes récompensés, 106 l'ont été dans des disciplines générales et technologiques et 48 dans les spécialités du bac professionnel. Certains établissements sont cités plusieurs fois toutes distinctions confondues (prix, accessits et mentions) : Henri IV à Paris arrive en tête, devant Louis-le-Grand et le lycée international de Saint-Germain-en-Laye.

Luc Chatel a dédié la cérémonie à la mémoire de l'helléniste et académicienne Jacqueline de Romilly, décédée en décembre. C'était "une élève brillante qui comme vous s'illustra par l'excellence puisqu'elle fut double lauréate : 1er prix en latin et 2e prix en grec ancien en 1930", a-t-il rappelé.