Diagnostic rapide d'Alzheimer : des pistes

  • A
  • A
Diagnostic rapide d'Alzheimer : des pistes
@ MAXPPP
Partagez sur :

Elles ont été relayées à la conférence internationale sur la maladie qui se tient cette semaine à Paris.

Trous de mémoire, troubles de l'orientation, dépression... : les symptômes de la maladie d'Alzheimer sont diffus ce qui rend le diagnostic difficile à poser. A l'occasion de la Conférence internationale de l'Association Alzheimer (AAIC), cette semaine à Paris, plus de 5.000 scientifiques du monde entier font le point sur les derniers progrès réalisés dans la recherche sur la maladie. des avancées qui concernent notamment sa détection précoce et son diagnostic.

Un test oculaire pour détecter Alzheimer ?

Une méthode de diagnostic, basée sur un test oculaire, a ainsi été présentée par des chercheurs australiens. "Le fond d'oeil permet de détecter précocement des lésions vasculaires qui peuvent engendrer par la suite la maladie d'Alzheimer", a estimé, sur Europe 1, le docteur Henri Nachour, chef d'un service de gérontologie à Avignon. La méthode est aussi plus simple que les scanners et IRM traditionnels. Si le procédé a obtenu de bons résultats, la prudence reste de mise du côté des médecins car l'examen oculaire est encore en phase de test.

Les chutes, "signe précoce de la maladie"

Dimanche, une autre étude, américaine celle-là, a présenté les chutes comme un signe précoce de la maladie. "Selon cette étude, la chute d'un adulte âgé qui n'est pas par ailleurs prédisposé à tomber, pourrait être un facteur déclencheur d'une évaluation de diagnostic de la maladie d'Alzheimer", a affirmé le Dr Carrillo. "A notre connaissance, c'est la première étude à identifier le risque accru de chutes lié au diagnostic préclinique de la maladie d'Alzheimer", a précisé le Dr Susan Stark.

Nicolas Sarkozy est annoncé mercredi à la Conférence internationale de l'Association Alzheimer. Il sera en terrain conquis : dimanche, le président de l'Association américaine Alzheimer, Harry Johns, a jugé que le plan Alzheimer lancé en France en 2008 était "véritablement un modèle pour le monde".