Deux tiers des Français souffrent du bruit

  • A
  • A
Deux tiers des Français souffrent du bruit
@ MAXPPP
Partagez sur :

C'est la conclusion d'un rapport de l'Académie de médecine publié lundi.

Le bruit nuit gravement à la santé. C'est la conclusion du rapport de l'Académie de médecine publié lundi et dont Le Figaro se fait écho. Deux Français sur trois interrogés se plaignent du bruit à leur domicile, et 15% songent même à déménager à cause de cela, surtout de Paris.

Un mal insidieux. "Ils ne le citent pas parmi leur préoccupations sanitaires", précise au quotidien le professeur François Legent, auteur du rapport. Ce dernier pointe les méfaits du bruit sur la santé. Et il y en a beaucoup.  

Irritabilité, anxiété, déprime 

Le sommeil, d'abord, est facilement perturbé. Au-delà de 45 décibels, les nuisances commencent : on met plus de temps à s'endormir, on se réveille dans la nuit, on est sujet aux insomnies, et tout cela a des incidences sur le quotidien. 

Selon l'Académie de médecine, ces troubles sont des facteurs d'irritabilité, d'anxiété, de fatigue chronique, de baisse de motivation et des performances ou encore de déprime.  

Le bruit peut conduire à l'infarctus 

La fréquence cardiaque est également perturbée par le bruit. Des désordres cardiovasculaires peuvent toucher ceux qui sont régulièrement exposés à des intensités sonores élevées. Le quotidien cite un rapport parlementaire qui estime que le bruit pourrait être responsable de 3% des décès par maladies cardiaques ischémiques comme les infarctus.  

Toutefois, souligne le professeur François Legent, auteur du rapport, "il faut tenir compte de la subjectivité du bruit, car la manière dont il est perçu dépend du contexte plus que de son intensité".  

Selon lui, "les femmes sont plus gênées" que les hommes, et "les personnes seules sont plus sensibles que celles qui vivent en couple".