Désert médical : l'avis du doyen des médecins

  • A
  • A
Désert médical : l'avis du doyen des médecins
Le Dr Rozier, plus vieux médecin de France, ne veut pas raccrocher.@ MAXPPP
Partagez sur :

TEMOIGNAGE E1 - A 87 ans, le Dr Rozier a sa propre idée sur la question.

Il a ouvert son cabinet en 1955. Aujourd'hui, à 87 ans, le docteur Pierre Rozier est le plus vieux médecin de France. Après 57 ans de carrière, ce généraliste a vu défiler dans son cabinet de Saint-Firmin, dans les Hautes-Alpes, quatre générations de patients.

"Pourquoi arrêter ? La médecine, c'est ma vie"

Le Dr Rozier aurait pu prendre sa retraite depuis bien longtemps mais il a choisi de continuer à exercer, par passion de la médecine. "Pourquoi arrêter ? La médecine, c'est ma vie. Mon métier me plaît", assure-t-il, enthousiaste, sur Europe 1.

Quant à son âge, le médecin assure qu'il ne lui pose pas de problème. "Je ne peine pas pour travailler. D'un point de vue médical, je me sens à l'aise. Et souvent mes patients me demandent de continuer", poursuit le Dr Rozier.

"Il y a une affection qui s'est créée"

Et le médecin est effectivement très attaché à eux. "Je les connais depuis toujours. Ce ne sont plus des patients, il y a quelque chose en plus que je ne peux pas expliquer. Il y a une affection qui s'est créée", confie-t-il encore.

Pendant longtemps, le Dr Rozier a été le seul médecin à exercer dans la vallée très reculée du Valgaudemar, au centre du massif des Ecrins. Récemment, d'autres praticiens l'ont rejoint dans cette zone, pour sa plus grande satisfaction. "C'est une obligation de travailler en groupe. La médecine ne peut plus se faire comme je l'ai faite, en franc-tireur. Les maisons médicales, c'est une bonne solution", estime le médecin expérimenté.

23€ pour un médecin de campagne, insuffisant

Une telle structure, avec médecin, kiné et pharmacien, devrait d'ailleurs voir le jour à Saint-Firmin l'an prochain. Mais pour lutter contre les déserts médicaux et faire venir des praticiens dans les zones reculées, le Dr Rozier préconise de les payer plus que les médecins de vile. Selon lui, 23 euros pour une consultation d'une heure chez une personne âgée qui souffre de multiples pathologies, c'est trop peu.