Des voitures brûlées à Paris pour le réveillon

  • A
  • A
Des voitures brûlées à Paris pour le réveillon
@ MAXPPP
Partagez sur :

INFO E1 - 117 voitures brûlées ont été comptabilisées dans l'agglomération parisienne.

Le réveillon a été calme, selon le ministère de l'Intérieur. Mais à Paris et dans les départements de l'agglomération parisienne (Hauts-de-Seine, Seine-Saint-Denis et Val-de-Marne), près de 300 individus ont été interpellés et 230 placés en garde à vue.

Selon un bilan arrêté à 6 heures du matin, 117 voitures brûlées ont également été comptabilisées sur les quatre départements de l'agglomération parisienne où la police avait déployé un dispositif spécial. Ce chiffre provisoire est en baisse par rapport au bilan de l'an dernier à la même heure.

Quelque 350.000 personnes ont participé aux festivités à Paris (270.000 en 2010 et 550.000 en 2009).

501 personnes interpellées en France

Au niveau national, ce sont 501 personnes qui ont été interpellées en France durant la nuit de la Saint-Sylvestre, a annoncé samedi le ministère de l'Intérieur. Le ministère de la Place Beauvau assure également que la nuit s'est déroulée "sans qu'aucun incident majeur n'ait été signalé sur l'ensemble du territoire national".

Ce nombre d'interpellations est en augmentation, par rapport à 2010 où 405 personnes avaient été arrêtées pour "à la suite d'agressions ou de délits divers". Elles étaient à hauteur de 288 en 2009.

Un fort dispositif policier

Près de 54.000 policiers et gendarmes ont encadré les festivités cette année.

Samedi matin, le ministre de l'Intérieur, Brice Hortefeux, a, par ailleurs, confirmé qu'aucun chiffre ne serait désormais communiqué sur le nombre de voitures brûlées. "Il s'agit de mettre fin à cette tradition malsaine consistant à valoriser des actes criminels et le comportement de ceux qui incendient les voitures des honnêtes gens", a expliqué le ministre, ajoutant que ce dispositif avait déjà été appliqué le 14 juillet 2010.

"Pour autant, a-t-il ajouté, il ne s'agit pas de cacher ou de masquer une quelconque réalité". Un bilan annuel du nombre des voitures brûlées sera rendu public dans le courant du mois de janvier, a-t-il promis, lors de la présentation du bilan de la lutte contre la délinquance en 2010. Il y a un an, le nombre des voitures brûlées pendant la nuit du Nouvel An, avait atteint 1.137, un chiffre voisin des 1.147 recensées l'année précédente, selon les chiffres du ministère de l'Intérieur de l'époque.