Des traces radioactives en France

  • A
  • A
Des traces radioactives en France
La présence du panache radioactif a été confirmée dans le nord de la France.
Partagez sur :

La présence du panache radioactif a été confirmée dans le nord de l'Hexagone.

De nouveaux relevés ont confirmé la présence en France du panache radioactif émis par la centrale japonaise de Fukushima. Des traces d'iode 131 ont bien été mesurées dans les stations de prélèvements de Cherbourg, dans la Manche, et d'Orsay, dans l'Essonne, par l'Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire (IRSN).

Pas de césium 137

Pour le moment, le césium 137, l'autre élément radioactif rejeté par la centrale nucléaire de Fukushima n'a pas été détecté sur le territoire. Sa "concentration dans l'air reste encore inférieure aux limites de détection", justifie l'IRSN.

Consultez la carte des relevés de l'IRSN.

Des niveaux sans danger pour la santé

Pour le moment, ces niveaux relevés ne présentent aucun danger, explique Didier Champion, le directeur de l'environnement et de la prévention à l'IRSN. "Les niveaux de concentration sont conformes à ce que nous avions estimé, et même un peu plus bas. Et ce que nous avions dit sur l'absence de risque pour la santé, nous le confirmons", a-t-il indiqué sur Europe 1.

"Quand nous disons qu'il n'y a pas de risque pour la santé, nous tenons compte du fait que cela pourrait durer plusieurs jours voire semaines. L'exposition cumulée à cette faible radioactivité et les dépôts qui pourraient se produire sur les végétaux sont tellement faibles que ça ne représenterait que des doses insignifiantes pour la santé", a précisé Didier Champion.