Des soldats de l’ombre sur les Champs

  • A
  • A
Des soldats de l’ombre sur les Champs
@ MAXPPP
Partagez sur :

Les très secrets parachutistes du 13e de Dragon vont défiler pour le 14-Juillet. Masqués.

Ils sont plus habitués aux montagnes afghanes ou au désert africain qu'aux honneurs parisiens. Les membres du 13é régiment de dragon parachutiste, unité d'élite spécialisée dans le renseignement opérationnel derrière les lignes ennemies, sont des soldats de l’ombre. On ne voit que très rarement leurs visages, et jamais on ne les entend. Ils sont par nature discrets. Jeudi, ils défileront pourtant sur les Champs-Elysées pour le 14-Juillet.

Le travail de ces soldats consiste à s’infiltrer dans les dispositifs ennemis, là où les armées françaises ont besoin de renseignements .Et c’est pourquoi ils défileront masqués derrière leur chef, le colonel Pinszon du Sel. "Le choix qui a été fait de défiler avec un double armement, avec un visage grimé, c’est en fait montrer ce qu’on est, un régiment de recherche humaine, qui a vocation à se fondre dans le paysage. En tous lieux, en tous temps et sur tous types de théâtre", explique le militaire.

Se cacher dans un simple trou

Ses équipes de recherche sont capables de pénétrer les terrains les plus difficiles. De se cacher dans un simple trou, parfois pendant des semaines, avec leurs appareils de transmission cryptée. Ce savoir-faire unique permet d’approcher au plus près de la cible à observer.

"On peut recueillir des renseignements par des capteurs humains, par des capteurs images, comme des satellites", explique le chef des opérations. "Nous, nous nous concentrons sur la recherche humaine. Là où l’homme va apporter une plus-value parce que quelquefois la technique ne suffit pas à ressentir une situation. C’est une sorte de jeu du chat et de la souris, qui quelquefois est dangereux, d’autres fois un peu moins, en fonction de la densité du conflit."

Afrique, Liban, Afghanistan… Même si on ne le dit jamais, les parachutistes du "13" sont de toutes les guerres.