Des passagers doivent payer le carburant

  • A
  • A
Des passagers doivent payer le carburant
@ Reuters
Partagez sur :

Les voyageurs disent avoir été rançonnés par la compagnie aérienne Comtel Air.

Les passagers d'un vol entre la ville indienne d'Amritsar et Birmingham (centre de l'Angleterre) ont affirmé à plusieurs médias britanniques avoir été contraints de se cotiser à hauteur de 20.000 livres (23.500 euros) pour payer le carburant nécessaire à leur retour. Les 180 passagers ont passé plus de six heures sur le tarmac de l'aéroport de Vienne, où l'avion affrété par Comtel Air, une compagnie aérienne enregistrée en Autriche, s'était arrêté pour remplir ses réservoirs.

Ils ont indiqué au journal local Birmingham Mail avoir été "rançonnés" et menacés d'être débarqués s'ils ne payaient pas la somme en question. Les pilotes leur ont expliqué qu'un déficit de 24.000 euros empêchait la poursuite du vol, et leur ont donné des reçus. A Vienne, Konrad Bhupinder, directeur opérationnel chez Comtel Air, a indiqué que le problème était dû à un retard de paiement du tour-opérateur auprès duquel les passagers avaient acheté leurs billets, Skyjet.