Des notices de médicaments bientôt corrigées

  • A
  • A
Des notices de médicaments bientôt corrigées
Partagez sur :

Les notices, traduites de l’anglais au français, parlent de patients de "race noire".

"Comme tout autre médicament similaire, l’effet d’Axeler pour diminuer la pression artérielle peut être un peu plus faible chez les patients de race noire". Interpellé par cette formulation, un lecteur du quotidien régional La Marseillaise a décidé d’envoyer la notice de son médicament, l’Axeler, à son journal.

Or, d’après une enquête publiée vendredi par La Marseillaise, la liste des médicaments dont les notices font explicitement référence à la "race noire", est longue, très longue. Concrètement, tous les antihypertenseurs contenant la molécule Sartan ou la composante IEC, commercialisés depuis une vingtaine d’années en France, contiennent de telles mentions.

A l’origine de ce terme maladroit, une traduction mot à mot de l'anglais au français au moment de l’autorisation de mise sur le marché accordée par l’Agence européenne du médicament.

"Il vaudrait mieux parler de "population" ou "sujet"

"Dans toutes les études médicales anglo-saxonnes, c’est le mot "race" qui est utilisé" explique à Europe1.fr le laboratoire Menarini France, qui commercialise l’antihypertenseur Axeler. "Mais il vaudrait mieux parler de "population noire", "sujet noir" ou "type noir" reconnait l’entreprise.

Du côté de l’Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps), on assure que le problème sera bientôt corrigé. L’organisme indique qu’il va proposer à l’Agence européenne des médicaments, chargée de valider les traductions incriminées, des termes moins stigmatisants". Une évolution qui ne pourra cependant se faire qu’à chaque renouvellement d’autorisation de mise sur le marché d’un médicament.