Des mesures contre les violences conjugales

  • A
  • A
Partagez sur :

La Coordination française pour le lobby européen des femmes (Clef) a réclamé vendredi des mesures visant à réduire d'ici 2020 de 50% du nombre de décès liés aux violences conjugales, au lendemain de la journée de lutte contre les violences faites aux femmes. Plus de 3.400 décès liés aux violences conjugales ont été comptabilisés dans l'Union européenne en 2006, selon un rapport réalisé par la coopérative d'experts Psytel. En 2009 en France, 165 personnes, 140 femmes et 25 hommes, sont décédées victimes de leur conjoint ou ex-conjoint, selon les chiffres de l'Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales (ONDRP). La Clef avance plusieurs pistes avec "un objectif de réduction de 50% du nombre de décès liés aux violences conjugales à l'horizon 2020". Ainsi elle propose de "développer des structures de mise à l'abri temporaire", "de lutter pour l'éviction et l'éloignement de l'homme violent" et "de protéger les femmes sans papiers victimes de violences en veillant à ce qu'aucune ne fasse l'objet d'une procédure d'expulsion".