Des Falcon cloués au sol jusqu'à nouvel ordre

  • A
  • A
Des Falcon cloués au sol jusqu'à nouvel ordre
@ MAXPPP
Partagez sur :

Dassault enquête pour trouver l'origine d'une panne sur les avions comme celui de Sarkozy.

Nicolas Sarkozy, obligé de laisser son Falcon 7X à Deauville après le G8 et de rentrer à Paris en hélicoptère. Vladimir Poutine privé de son jet privé. C'est la conséquence du dysfonctionnement inexpliqué qui a touché un avion similaire en Malaisie. Dassault, le constructeur de ces jets privés, et l'Agence européenne de sécurité aérienne (AESA) ont décidé à la fin de la semaine dernière d'interdire de vol les 117 modèles en service dans le monde.

Incident technique sur un Falcon 7X à l'atterrissage

Retour sur les faits : le 26 mai dernier, alors qu'un Falcon 7X, parti de Nuremberg en Allemagne, s'apprête à atterrir à Kuala Lumpur, en Malaisie, il est victime d'un incident technique. A son bord, un pilote et deux hôtesses. L'appareil connaît "un problème de déroulement de trim sur l'axe de tangage au moment de l'approche, ce qui a entraîné l'avion dans une assiette à cabrer de 38°", explique le magazine spécialisé Air & Cosmos.

En d'autres termes, alors que l'avion amorçait sa descente et était en pilotage automatique, il s'est brutalement cabré, alors qu'en descente il devait légèrement piquer. Le pilote, un ancien pilote de chasse, a aussitôt repris les commandes de l'appareil et a pu se poser sans problème. Mais selon l'Aesa, ce dysfonctionnement peut conduire "à la perte de contrôle de l'avion". D'où sa décision d'empêcher les Falcon 7X de voler jusqu'à nouvel ordre.

Les ingénieurs de Dassault enquêtent

Depuis, les ingénieurs de Dassault sont à pied d'oeuvre pour déterminer l'origine de ce problème technique, confirmé par les enregistreurs de vol. Ils espèrent pouvoir édicter rapidement des mesures correctives et des consignes de vol.

A 50 millions de dollars pièce, le Falcon 7X est l'un des fleurons de l'avionneur. Commercialisé depuis 2007, il est extrêmement sophistiqué, avec ses commandes électriques de vol. L'appareil victime de l'incident était sorti des chaînes de Dassault il y a deux mois seulement.