Des enfants à vendre sur leboncoin.fr

  • A
  • A
Des enfants à vendre sur leboncoin.fr
Un internaurte a mis en vente pour plaisanter quatre enfants sur Leboncoin.fr.@ Reuters
Partagez sur :

L'auteur de l'annonce a été identifié. Convoqué au commissariat, il a évoqué "une blague".

"Vends quatre enfants. Un 250 euros, les quatre pour 950 euros. Tatoués, vaccinés, dociles". En lisant cette annonce publiée le jeudi 24 novembre sur le site leboncoin.fr, une internaute originaire d'Auchel a décidé d'alerter le commissariat de sa ville du Nord-Pas-de-Calais, rapporte L'Écho de la Lys.

Munie d'une copie imprimée de la petite annonce, elle a prévenu les policiers de l'aspect litigieux de publication. Ces derniers ont pris très au sérieux l'affaire. Résultat : l'annonce a été effacée du site dans la journée et l'auteur de la plaisanterie a été identifié le lendemain.

"Je ne pensais pas à mal"

Entendu par les policiers d'Auchel, l'auteur en question, âgé de 23 ans, a évoqué une plaisanterie. "Je ne pensais pas à mal", a déclaré le jeune homme face aux enquêteurs. Même son de cloche du côté de la mère des quatre enfants figurant sur la photo publiée sur le site. Cette dernière, au courant des faits, a pris cette annonce à la légère et évoque "une blague".

Les deux individus entendus étaient par ailleurs persuadés que leur annonce serait modérée par le site leboncoin.fr avant même la publication. Sauf que de nombreuses annonces passent entre les mailles des filets des modérateurs. Leboncoin.fr totalise plus de 10 millions d'annonces et deux millions de visiteurs par jour, indique 20 Minutes.

Quoi qu'il en soit, le plaisantin sera convoqué ultérieurement par le Parquet pour s'expliquer sur cette affaire.

Un cercueil, des talonnettes, un minitel…

Et ce n'est pas la première fois que des annonces douteuses sont publiées sur leboncoin.fr. En mai dernier, un internaute proposait de vendre sa moto ou… sa femme. "Bonjour, ma femme m’a demandé de choisir entre elle et ma moto. Je commence donc par proposer ma femme", pouvait-on lire sur l'annonce. Les publications les plus insolites ont été recensées par Le NouvelObs.com. Des talonnettes, un minitel ou encore un cercueil, le choix est large.