Des "croissants Copé" à la Grande mosquée

  • A
  • A
Partagez sur :

Les musulmans réunis à la Grande Mosquée de Paris à l'occasion de l'Aïd el-Kébir ont pu déguster vendredi matin des croissants au chocolat baptisés "Copé", une initiative du Conseil des démocrates musulmans de France pour lutter contre l'islamophobie, a constaté une journaliste de l'AFP.

Pour Abderrahmane Dahmane, ex-conseiller de Nicolas Sarkozy chargé de la Diversité et président de l'association, il s'agissait de montrer, par cette distribution de "pains au chocolat en forme de croissant", que la "communauté musulmane est unie contre l'islamophobie et le racisme de Jean-François Copé" et qu'elle "inscrit son intégration dans ce pays".

Le candidat à la présidence de l'UMP avait déclenché une polémique début octobre en évoquant le cas d'un jeune qui se serait fait "arracher son pain au chocolat par des voyous" au motif "qu'on ne mange pas au ramadan".