Des citoyens réservistes dans la police

  • A
  • A
Des citoyens réservistes dans la police
La Loppsi 2 prévoit la création des citoyens réservistes, pour aider les forces de l'ordre dans leur travail au quotidien.@ MAXPPP
Partagez sur :

La loi Loppsi 2 a été adoptée mardi. Elle permet notamment aux volontaires d’aider la police.

Vous avez entre 18 et 65 ans, vous êtes Français et vous avez un casier judiciaire vide ? Vous pouvez devenir réserviste. La loi d'orientation et de programmation sur la performance de la sécurité intérieure (Loppsi 2) entérinée mardi par le Parlement prévoit la création de ces nouveaux postes.

Les réservistes porteront une arme

Loppsi 2 étend ainsi aux citoyens volontaires la réserve civile, qui avait été créée en 2003 pour les retraités de la police nationale, âgés de moins de 65 ans. Le recrutement, qui vise notamment les étudiants, doit permettre de compenser la baisse des effectifs dans la police nationale.

Les réservistes doivent prêter main force aux forces de l’ordre, après avoir été formés sur le tas. Chaque volontaire pourra être mobilisable jusqu’à 90 jours par an, mais ne devrait pas être déployé sur des missions de maintien de l’ordre. Chacun des citoyens participants pourra dresser des procès verbaux et aussi être armé. Ce qui déplaît fortement aux syndicats, qui parlent de "police low cost".

Les forces de l’ordre redoutent les dérapages. Yannick Danio, d’Unité Police, craint de voir des citoyens à peine formés porter une arme. "Que se passera t il en cas de situation dangereuse ?", s’interroge-t-il. C’est pourquoi les organisations se mobilisent pour empêcher que l’article 37 de la loi sur la sécurité intérieure ne soit appliqué.