Plus de quarante chevaux en France ont été victimes cet automne de myopathie atypique ou "maladie du pré", une maladie mortelle, a indiqué mardi le Réseau d'épidémio-surveillance en pathologie équine (RESPE) qui "appelle à la vigilance". "C'est une importante épizootie. Plus de la moitié des chevaux atteints de cette maladie, recensée en France depuis 2002, sont morts",  a expliqué Christèle Pitel, directrice du RESPE. Raideur, difficulté ou refus de se déplacer, tremblements musculaires, respiration difficile, urine anormalement foncée sont les principaux symptômes de cette maladie non contagieuse.