Départ de la manifestation contre l'austérité

  • A
  • A
Départ de la manifestation contre l'austérité
@ REUTERS
Partagez sur :

"C'est une manifestation d'opposition aux politiques d'austérité", a déclaré Jean-Luc Mélenchon.

Des milliers de personnes se sont élancées dimanche peu après 14 heures de la place de la Nation à Paris, en direction de la place d'Italie, pour dire non à l'Europe de "l'austérité", scandant le mot "Résistance", à l'appel d'une soixantaine d'organisations dont le Front de gauche.

"Ce jour est le jour où le peuple français entre en mouvement contre la politique d'austérité", a lancé Jean-Luc Mélenchon, co-président du Parti de gauche. Il a réfuté qu'il s'agisse d'un rassemblement d'opposition au gouvernement. "C'est une manifestation d'opposition aux politiques d'austérité", a-t-il insisté. Le côté "nouveau" , a-t-il fait remarquer, "c'est une manifestation de gauche sous un gouvernement de gauche".

>> A lire aussi : Mélenchon retourne dans la rue

Selon Jean-Luc Mélenchon, plus de 50.000 personnes ont commencé à défiler. Sur Twitter, il a appelé à gonfler encore les rangs.