Depardieu vend son hôtel particulier
Depardieu vend son hôtel particulier

EN IMAGES - Cette propriété de Saint-Germain-des-Prés, 1.800m², serait mise en vente à 50 millions.

Gérard Depardieu quitte vraiment Paris. Au départ de l'acteur en Belgique s'ajoute en effet la vente son somptueux hôtel particulier parisien. Une propriété située en plein cœur de Saint-Germain-des-Prés, dans le VIeme arrondissement de Paris et achetée en 1994, pour 25 millions de francs payés comptant.

Mais, depuis l'achat de ce magnifique hôtel particulier du 95, rue du Cherche-Midi, Gérard Depardieu n'a pas lésiné sur les travaux. Si bien que la propriété de 1.800 m² habitable est aujourd'hui estimée à 50 millions d'euros, selon Le Parisien.

Inscrit aux Monuments historiques. Mis en vente par l'agence immobilière de prestige Daniel Féau, le logement comprend l'hôtel de Chambon construit au XIXe siècle, inscrit aux Monuments historiques, agrémenté d'un jardin et de plusieurs terrasses. "De l'autre côté du jardin, un second bâtiment de type loft, éclairé par un puits de lumière, superbe pièce d'architecture et de design", décrit l'annonce.

13.12-depardieu-2-930620

"L'incroyable maison de Depardieu". Un bijou que les lecteurs du magazine Elle Deco avaient pu découvrir il y a quelques semaines. L'article, titré "L'incroyable maison de Gérard Depardieu", montrait en effet un palace architectural équipé d'un ascenseur privé, d'une piscine intérieure, de vingt pièces, dont dix chambres.

13.12-depardieu-3-930620

Un projet d'hôtel de luxe avorté. Un bien spacieux que Gérard Depardieu voulait transformer en hôtel de luxe. C'est en 2003 qu'il avait débuté les travaux de cet hôtel construit en 1820 pour le baron Chambon. Il avait alors déposé un permis de construire afin de le rénover. Finalement, l'acteur y a installé les bureaux de sa société de production DD Productions avant de décider de le vendre.

13.12-maison-d4-930620

Peu d'acheteurs potentiels. Un bien immobilier de prestige dont les acheteurs potentiels se comptent sur les doigts de la main. Seuls des gens comme la famille de l'émir du Qatar, la princesse Saoudienne, ou encore des chefs d'État Africain pourraient être intéressés par cet hôtel particulier. En septembre dernier, Ali Bongo, le président du Gabon, s'est offert une maison parisienne à 98 millions d'euros. A ce prix là, on pourrait même dire que la demeure de Gérard Depardieu fait figure d'entrée de gamme.