Demongeot : "enfin, il dort en prison"

  • A
  • A
Demongeot : "enfin, il dort en prison"
@ Max PPP
Partagez sur :

TEMOIGNAGE E1 - La joueuse de tennis a réagi à la condamnation de Régis de Camaret.

C'est elle qui avait révélé l'affaire, c'est par elle que tout a commencé. En 2005, Isabelle Demongeot, ancienne numéro 2 du tennis féminin français, portait plainte contre son ancien entraîneur, Régis de Camaret, pour de multiples viols commis entre 1980 et 1989.

regis de camaret procès MAXPPP 930620

© MAXPPP

Près de 20 ans après les faits, Régis de Camaret a été condamné vendredi à huit ans de prison ferme par la cour d'assises du Rhône, pour les viols de deux anciennes pensionnaires mineures de son club de Saint-Tropez.  

"La honte a changé de camp"

La fin d'"un lourd combat" a confié, Isabelle Demongeot, soulagée, au micro d'Europe 1, malgré la prescription des faits la concernant.

Isabelle Demongeot : "La honte a changé de camp"

"La honte a changé de camp", a-t-elle déclaré au micro d'Europe 1, en larmes, à l'annonce de cette condamnation. "C'est un lourd combat, nous sommes toutes très touchées, vidées", a-t-elle précisé lâchant dans son soulagement, "enfin, ce soir il dort en prison".  Âgé de 70 ans l'entraîneur pourra  cependant toutefois bénéficier rapidement d'une demande de liberté conditionnelle en vertu de la loi pénitentiaire de novembre 2009.