Délinquance : les cambriolages en hausse en 2013

  • A
  • A
Délinquance : les cambriolages en hausse en 2013
@ MAXPPP
Partagez sur :

CHIFFRES - L'Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales a publié jeudi son bilan chiffré de la délinquance en 2013.

HAUSSE. Le plan cambriolage présenté par Manuel Valls en septembre dernier n'y aura rien fait. Le nombre de cambriolages et de vols a continué d'augmenter en France en 2013 comme en 2012. Celui des homicides varie quant à lui grandement selon les endroits. Ces donnés ont été révélé jeudi par l'Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales (ONDRP). Le ministre de l'Intérieur a attribué jeudi la poursuite de cette hausse a des "groupes venus d'Europe de l'Est".

• 1.021 cambriolages par jour en 2013. La moyenne précise des cambriolages tout au long de l'année 2013 atteint les 1.021 faits chaque jour. C'est la première fois que ce seuil symbolique est franchi sur une année. Un chiffre qui regroupe les cambriolages de résidences principales et secondaires ainsi que les vols avec effraction dans les entreprises. Le phénomène augmente depuis 5 ans touche aussi nos voisins européens.

• De réelles disparités régionales. Et en France, il y a des disparités régionales, explique jeudi, au micro d'Europe 1, Christophe Soullez, directeur de l'ONDRP.  "Sur les cambriolages, on est à +0.3% sur les Bouches-du-Rhône, alors qu'on est à +25% sur la ville de Paris", relève-t-il.  "Au niveau national nous sommes à +6,4% en zone police et environ 4% en zone gendarmerie",  ajoute le criminologue, la première étant citadine et la second rurale. "On note également d'ailleurs que sur les cambriolages, la hausse au deuxième semestre 2013 est beaucoup moins importante que celle qu'on a pu constater au premier semestre 2013", note-t-il encore.

 • Baisse notoire des braquages de bijouterie.  Sur les braquages en revanche, le nombre de faits est en recul. Un phénomène particulièrement marqué pour les bijouteries avec une baisse de 31%  l'an dernier. Les règlements de compte mortels sont également en baisse quand les agressions et les violences physiques sont encore en légère hausse en 2013.

• "Des réseaux de l'est de l'Europe et des Balkans". Lors d'un déplacement à Melun, le ministre de l'Intérieur Manuel Valls a attribué jeudi la poursuite cette hausse à des "groupes venus d'Europe de l'Est", assurant que le gouvernement étaient en train de "renforcer sa coopération" avec les pays concernés. "L'explosion des cambriolages (...) la montée du sentiment d'insécurité, oui, est liée à des réseaux qui viennent de l'est de l'Europe et des Balkans, qui écument notre pays en s'installant parfois durablement en France", a affirmé Manuel Valls.

sur le même sujet, sujet,

ZOOM - Plan Cambriolage : les trois principales mesures de Manuel Valls

INFO - Cambriolages : les magistrats mobilisés

INFO - Comment éviter les cambriolages ?

ZOOM - Les bijoutiers de Nice veulent plus de moyens

ZOOM - L'ADN chimique, une arme anti-braquage